Politique

Shameem Korimbocus au congrès du PTr à Montagne-Longue

PTr Comme à son habitude, le leader des rouges a pris un bain de foule.

Shameem Korimbocus, aussi connu comme ‘Shameem OnenOnly’ sur Facebook, qui a été rapatrié depuis Dubaï jeudi, était présent au congrès du Parti travailliste (Ptr) tenu vendredi à Montage-Longue. Ce dernier, qui n’est pas passé inaperçu, était vêtu d’un blouson rouge. À la fin du congrès, il a serré la main du leader du PTr, Navin Ramgoolam. Dans son discours, par ailleurs, Navin Ramgoolam est revenu sur le rapatriement de Shameem Korimbocus et a demandé à la population de l’aider à se défaire du Mouvement socialiste militant (MSM).

« Je remercie Shameem Korimbocus qui est présent dans la foule. Selon mes informations, le gouvernement mauricien a quelque chose à voir avec son rapatriement. Comment se fait-il qu’un gouvernement, qui est censé protéger ses compatriotes à l’étranger, puisse demander à un autre État d’arrêter son compatriote ? », a martelé le leader du PTr lors de son intervention. Shameem Korimbocus a, pour rappel, été rapatrié vers Maurice le jeudi 1er août. Aucune raison n’a été avancée pour expliquer le geste des autorités des Émirats arabes unis. Il a aussi eu des démêlés avec les autorités de l’immigration de Dubaï en novembre 2018.

« Le gouvernement croit qu’il est en train d’embêter la population. Mais il ne réalise pas que ce même peuple admirable va lui donner une raclée le moment venu. Rappelez-vous de trois choses : Pravind Jugnauth est devenu Premier ministre à travers son père, sir Anerood Jugnauth, les promesses non tenues et les propagandes, mais également la répression à travers les caméras de surveillance et des téléphones portables sur table d’écoute », a précisé Navin Ramgoolam. Ce dernier a, une fois de plus, rappelé qu’il n’y aura « aucune vengeance » si le PTr se retrouve au pouvoir après les prochaines élections. « Mais ne croyez pas que je suis Gandhi… », a-t-il indiqué.

Le leader du PTr a ensuite exhorté l’électorat à lui donner « un coup de main à mettre le MSM dans la poubelle de l’histoire ». « Après 52 ans d’indépendance, nous avons un gouvernement qui fait pire que les Britanniques. Vous aurez bientôt une arme dans vos mains. Vous devez comprendre l’enjeu des prochaines élections générales : la liberté du pays et vivre votre vie sont deux choses très importantes. Le pays a besoin d’un gouvernement qui pratique une politique de rupture et qui fait ce qu’il dit. J’ai l’intention de briser le système », a déclaré Navin Ramgoolam.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !