Live News

Shakeel Nundlall, directeur de l’hôtel Le Grand Bleu : « L’État doit payer la totalité des salaires »

14 mars. C’est la date à laquelle l’hôtel Le Grand Bleu a fermé temporairement ses portes. Et pour cause, toutes les réservations ont été annulées les unes après les autres. 

« L’industrie touristique ne connaîtra pas de retour à la normale avant plusieurs mois. En attendant, les craintes portent sur le paiement des salaires. Comment payer nos salariés si nous n’avons pas de revenu ? », se demande Shakeel Nundlall, le directeur de l’établissement. 
Il demande à ce que le Wage Assistance Scheme soit prolongé. « Il faudrait aussi que le gouvernement paie la totalité des salaires », recommande-t-il, tout en espérant que le ministre des Finances proposera rapidement des solutions à cet effet.

D’autant plus, ajoute Shakeel Nundlall, qu’il n’a pas reçu, comme d’autres opérateurs dans le secteur, le paiement des tour-opérateurs. « 95 % de nos clients viennent chez nous en passant par des tour-opérateurs étrangers. À ce jour, nous n’avons pas encore reçu les paiements pour les mois de décembre, janvier et février. Si ces tour-opérateurs ferment leurs portes, la situation sera très grave », craint-il. D’où sa requête pour que les hôteliers obtiennent une ligne de crédit. « Ce qui nous permettra de payer nos fournisseurs quand nous commencerons à opérer de nouveau », avance-t-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !