Législatives 2019

Shakeel Mohamed, réaction post-électorale : «Plus de 60 % des Mauriciens contre le GM en place»

Le député rouge était présent à la Commission électorale, samedi, pour la proclamation des députés correctifs. Il a livré ses impressions sur les législatives du 7 novembre.

Concernant le poste de leader de l’opposition, il dit en avoir parlé avec Arvin Boolell, mais que rien n’est décidé : « Si le parti décide de me donner certaines responsabilités, je les prendrais, car croiser le fer avec le Premier ministre actuel m’intéresse. » 

Shakeel Mohamed affirme être content que les trois candidats de l’Alliance Nationale se retrouvent au Parlement. Il critique l’Alliance Morisien, en soulignant que le Mouvement socialiste militant (MSM) était pour l’abolition des best losers et que l’Alliance Morisien a récolté des best losers. « Ils les prennent et cela avec contentement… c’est conflictuel dans l’approche. » Et d’ajouter que plus de 60 % de l’électorat ne soutiennent pas le gouvernement. Il faut une enquête pour remettre la légitimité du gouvernement en question, affirme Shakeel Mohamed. 

Au sujet de l’agression de Navin Ramgoolam aux petites heures du matin le 9 novembre, Shakeel Mohamed souligne que Pravind Jugnauth n’a pas condamné cela et peut-être qu’il approuve cet acte. En ce qu’il s’agit de la défaite du Parti Travailliste, « les adversaires ont effectué un bas calcul politique et une division communale pour gagner et nous n’allons pas descendre à ce niveau ». 

Il affirme que l’île Maurice sera puni par son choix, le choix des 37 % de la population. Et d’ajouter que plus de 60 % de la population n’a pas voté pour le gouvernement sortant et plus de 40 000 personnes n’ont pas pu voter. Selon Shakeel Mohamed, le gouvernement n’est pas légitime. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019