Live News

Shakeel Mohamed accule le ministre Teeluck sur les procès-verbaux du High Level Commitee sur la Covid-19

  • Avinash Teeluck : « La priorité était d'assurer que nous avions les équipements nécessaires » La gestion de la COVID-19 par le High Level 

Committee ainsi que son fonctionnement concernant l'acquisition d'équipements médicaux  lors  du  confinement  lié  à  la pandémie de COVID-19 a été longuement discutée lors de l'émission « Au cœur de l'info » sur les ondes de Radio Plus le vendredi 10 mai. Nawaz Noorbux recevait le ministre Avinash Teeluck et le leader de l’opposition Shakeel Mohamed.

Le leader de l'opposition, Shakeel Mohamed, s’est attardé sur les zones d'ombre et les incohérences qu'il affirme avoir observées dans le fonctionnement du High Level Committee présidé par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, sur la gestion de la COVID-19. 

En réponse aux questions de Nawaz Noorbux, Shakeel Mohamed a contesté les affirmations du Premier ministre selon lesquelles ce n'était pas le High Level Committee qui prenait les décisions, notamment sur les exercices d'appels d'offres et d'allocations de contrats pour les  équipements  médicaux.  « Cela m'a terriblement choqué, car j'ai lu le rapport du PAC où l'on peut lire qu'un représentant du ministère de la Santé avait déclaré que lorsque le ministre revenait du High Level Committee, il recevait des instructions et nous les exécutions. C'est donc le High Level Committee, présidé par Pravind Jugnauth, qui donnait les instructions pour les achats », a-t-il souligné.

la Culture, Avinash Teeluck, a affirmé  qu'il  était  nécessaire de remettre les choses dans leurs perspectives. En réponse aux  affirmations  de  Shakeel Mohamed selon lesquelles un représentant d'un ministère de la Santé qui a affirmé que le ministre donnait des instructions, Avinash Teeluck a soutenu qu'il n'y avait rien d'anormal à cela, car ce n'est pas le rôle du ministre de s'engager dans les procédures relatives aux exercices d'appels d'offres. 

Shakeel Mohamed, a souligné qu'en 2020, c'était Pravind Jugnauth lui-même qui avait déclaré au Parlement que c'était le High Level Committee qui prenait les décisions pour garantir l'acquisition urgente d'équipements médicaux tels que les « ventilators » et autres kits de test. « Et quatre ans plus tard, on entend le Premier ministre changer de version au Parlement en affirmant que ce n'était pas le High Level Committee qui prenait les décisions », dit le leader de l’opposition.

Shakeel Mohamed, qui a également déploré le fait qu'il n'y  ait  jamais  eu  de  procès- verbaux des réunions du High Level Committee, a été contredit par Avinash Teeluck, qui a affirmé à plusieurs reprises qu'il y avait bel et bien des procès-verbaux. Shakeel Mohamed a répliqué en citant un extrait du Hansard du Parlement en 2020, où le Premier ministre  avait  soutenu  que  la question  d'avoir  des  procès- verbaux  pour  le  High  Level Committee ne se posait pas.

Abordant ensuite l'acquisition  de  «  ventilators »  défectueux  auprès  de  la société Pack and Blister, Shakeel Mohamed a affirmé que cette situation aurait pu « être évitée si le gouvernement avait pris la peine de vérifier les antécédents du directeur de cette société, qui avait déjà été condamné par le passé ». 

Le ministre Teeluck a mis en  avant  l'urgence  sanitaire qui  prévalait  à  l'époque.  « Réalisez-vous l'urgence. Il est facile de faire des rétrospectives et de parler des procédures, mais la priorité était d'assurer que nous avions les équipements nécessaires. En ce qui concerne Pack and Blister, le ministre Jagutpal a déjà déclaré que les services des avocats ont été retenus afin de poursuivre Pack and Blister. »

La boutade du ministre Teeluck sur Jyoti Jeetun

Avinash Teeluck a aussi fait une boutade en affirmant que la CEO du groupe Mont Choisy, Jyoti Jeetun, serait la prochaine ministre des Finances de l'alliance PTr-MMM-ND. En réponse, Shakeel Mohamed a commenté en disant : « Cela signifie qu'il admet déjà la défaite », avec un sourire. Il est souvent mentionné que Jyoti Jeetun est une candidate potentielle de l'opposition aux prochaines élections, mais aucune confirmation officielle n'a été donnée jusqu'à présent.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !