Live News

Services : merci.mu, l’entraide mauricienne se met en ligne

Retour aux valeurs d’antan, où l’offre et la demande se disséminent par bouche à oreille. À ce concept, désormais, s’ajoute l’apport technologique, sous forme d’un site, www.merci.mu. En lançant ce site, en ce jeudi 23 avril, la firme NetLab veut promouvoir l’entraide au sein de la société, où le Mauricien pourrait solliciter le soutien de la communauté ou offrir ses compétences à ceux dans le besoin.

«Le site www.merci.mu repose sur un modèle d’économie collaborative permettant aux Mauriciens de partager leur disponibilité et leur savoir-faire, tout en respectant les mesures de confinement. La technologie a le pouvoir de maintenir les liens en facilitant la communication», fait ressortir Philippe Jaunet, Chief Executive Officer de NetLab. 

«Nous voulions ainsi apporter un outil qualitatif et solidaire en cette période difficile tout en encourageant les personnes qui le peuvent à offrir de leur temps. L'écosystème de partage a également le pouvoir de limiter l’impact économique du Covid-19 sur le pouvoir d’achat des Mauriciens», dit-il.

Le lancement du site intervient, en effet, dans un contexte très difficile et sans précédent pour le pays. Avec l’incidence du Covid-19 sur les échanges commerciaux et les services à travers le monde, l’économie mauricienne pourrait enregistrer une décroissance allant jusqu’à 11% en 2020. Le spectre du chômage guette. Notre train de vie qui change déjà sous le confinement sanitaire en place depuis plus d’un mois, prendra une nouvelle direction. Les liens se resserreront.

Pour donner forme et une meilleure harmonie à l’esprit d’entraide, il suffira de créer un compte sur www.merci.mu, poster une annonce pour offrir un soutien ou bénéficier d’un apport. Dans la durée, c’est un cercle vertueux qui se mettra en place, selon les promoteurs.

«La meilleure réponse aux petits tracas quotidiens, c’est souvent la personne de confiance et de proximité, un voisin par exemple. Nous pouvons avoir accès à de nombreuses ressources si nous renforçons les liens d’entraide et arrivons à organiser la vie de quartier, » affirme Ludovic Balloux, Chief Operating Officer de NetLab, dans un communiqué. « Le seconde-main, le prêt, la location ou encore faire le choix du local, permet de consommer de manière plus responsable et à moindre coût », dit-il.

 

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !