Live News

Services de santé : un manque d’infirmiers dans les hôpitaux ?

Infirmier

D’un côté, le ministre de la Santé plaide pour que les infirmiers  songent à exercer à l’étranger. De l’autre, Maurice fait face à un manque de personnel soignant. Ce qui revient à dire que ce souhait d’Anil Gayan est considéré comme paradoxal, selon les principaux concernés.

« Nous avons déjà un manque d’infirmiers à Maurice. S’ils acceptent la proposition du ministre Anil Gayan, nous allons faire face à un manque de personnel soignant », estime Nasser Essa, président de la Nurses Union. Un avis que partage Amarjeet Seetohul, qui soutient qu’il y a également un manque de Health Care Assistants. « Le secteur est dynamique et en pleine expansion, malgré les 200 Health Care Assistants qui ont été recrutés en mars dernier. Ces derniers ont besoin d’être formés avant de pouvoir apporter leur contribution au service. »

Alors que les deux intervenants parlent d’un manque de personnel dans le service, le porte-parole de la Senior & Other Nurses Staff Association prend tout le monde à contre-pied, affirmant que si le ministre de la Santé encourage les infirmiers à travailler à l’étranger, c’est que sans doute il sait que le personnel est suffisant. Il précise aussi que si des opportunités d’emplois à l’étranger se présentent, il faut les saisir. Il affirme que vers le milieu des années 80, en dépit de la situation, Maurice a pu « exporter » 400 infirmiers pour travailler dans divers pays et faire montre de leur compétence.

Nasser Essa et Amarjeet Seeotohul n’en démordent pas. Le ministère devrait agir rapidement concernant les postes vacants. Le président de la Nurses Union ajoute que les autorités devraient proposer une politique de Patient-Nurse Ratio, afin qu’il y ait un nombre suffisant d’infirmiers par patient dans chaque salle. Ce qui ne serait pas le cas actuellement, selon lui.

« Un infirmier peut se retrouver avec une trentaine de patients à sa charge, ce qui n’est pas suffisant pour assurer un service convenable et garantir leur sécurité », estime Nasser Essa. Pour le président de la Nurses Union, le service fera face à un manque d’infirmiers dès l’année prochaine. Il y a démotivation dans le secteur en raison  du rapport du Pay Research Bureau (PRB) qui n’a pas répondu à leurs aspirations et leurs attentes.

Les services de santé feront-ils face à un manque d’infirmiers en 2017 ? L’avenir nous l’apprendra. Pour le ministre de la Santé, « il est temps de revoir la manière dont on les formera non seulement pour les besoins du pays, mais aussi pour l’exportation ». Les infirmiers devraient, selon Anil Gayan, être attentifs aux possibilités d’emplois à Maurice et à l’étranger. Parmi les pays demandeurs, il y a l’Allemagne, le Japon et les pays européens.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !