Live News

Sentence contre Michel De Ravel de L’Argentière : découvrez les deux points d'appel du DPP 

Michel De Ravel de L’Argentière à sa sortie de la salle d'audience mercredi

Le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) fait appel de la sentence prononcée contre Michel De Ravel de L’Argentière. Ce dernier avait été trouvé coupable sous 21 chefs d’accusation d’attentat à la pudeur. La cour intermédiaire lui a imposé mercredi trois cautions de bonne conduite de Rs 20 000, Rs 10 000 et Rs 30 000.

Le DPP a déposé deux points d'appel ce vendredi 26 avril pour contester cette sentence : 

1) «The sentence imposed by the learned Magistrate was unduly lenient and wrong in principle»

2)«The learned magistrate fell into error when she failed to make a distinction between the pleas of Not Guilty and the pleas of Guilty of the accused»

Michel De Ravel de L’Argentière, un homme d'affaires de 58 ans habitant Tamarin, avait plaidé coupable sous 14 accusations et non coupable sous les sept autres chefs d’accusation. Les délits, selon la poursuite, ont été commis entre 1980 et 2004. Huit victimes avaient porté plainte contre lui à la police. Elles étaient âgées entre 5 et 13 ans au moment des faits reprochés. 

Dans son jugement, la magistrate Niroshini Ramsoondar avait fait ressortir que la maladie dont souffre Joseph Marie Louis Michel De Ravel de L’Argentière a été prise en considération lors de la sentence. La cour a noté que l’accusé souffre d’une « tumeur cérébrale maligne agressive ». Cette maladie avait été diagnostiquée en novembre 2018.

>> A lire : Pédophilie : la cour a pris en considération l'état de santé de Michel de Ravel de l'Argentière

>>Pédophilie : les confidences de Valentine, l'une des victimes de Michel de Ravel de l’Argentière

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !