Live News

Selon les comptes officiels - Heures supplémentaires : la Santé engloutit Rs 355 millions

Photo d'illustration

Alors que la commission anticorruption enquête sur les abus au niveau des heures supplémentaires, les comptes officiels indiquent que le ministère de la Santé est le plus gourmand en la matière. Non content des Rs 150 millions allouées pour cet item, il dépensera Rs 255 millions de plus pour l’année financière 2018-19.

L’Independent Commission against Corruption (Icac) s’intéresse de près aux heures supplémentaires qui ont cours dans la fonction publique. On soupçonne que des falsifications aux relevés de présence permettent à certains filous de s’octroyer artificiellement et illégalement des heures supplémentaires. Ils sont plusieurs ministères à prévoir un budget conséquent pour l’item des heures supplémentaires, dont le ministère de la Santé. Ces sommes pourtant astronomiques ne suffisent pas toujours et les ministères en redemandent.

Le Défi Plus a passé en revue les demandes de financement additionnel pour les heures supplémentaires faites depuis l’année dernière. La Santé est la championne du non-respect du budget prévu. Déjà pour l’année financière 2018–19, un budget de Rs 150 millions était prévu pour cet item à l’intention de tout le secteur hospitalier. Sauf que le 1er novembre 2018, le ministère demande que Rs 100 millions soient transférées du budget prévu pour les salaires (la somme est disponible vu que les recrues attendues ne sont pas encore en poste).

Il se trouve qu’au 30 octobre, le ministère avait déjà dépensé Rs 141,3 millions des Rs 150 millions. L’explication officielle qu’il a fournie est que le service de 24 heures sur 24 dans les hôpitaux régionaux et de districts ont demandé beaucoup d’heures supplémentaires. La balance de Rs 8,8 millions était loin d’être suffisante pour terminer l’année. D’où la demande de transfert de Rs 100 millions qui a été approuvée.

Le ministère ne se contentera pas de cette première demande. Au 4 février 2019 et alors qu’il a un pactole de Rs 250 millions pour les heures supplémentaires, il épuise la plus grande partie de cette somme. En fait, Rs 246,5 millions des Rs 250 millions sont parties en fumée. Il en faut plus. Le ministère réclame Rs 150 millions additionnelles pour terminer l’année. Cette fois, les Finances ne lui donne que Rs 75 millions.

Au service hospitalier, il faut rajouter les dépenses de l’administration. Pour cette section, Rs 5 millions sont prévues pour les heures supplémentaires. Toutefois, le 15 novembre 2018, le ministère de la Santé réclame encore Rs 5 millions. Il a déjà dépensé Rs 4,3 millions. La justification cette fois est que des heures supplémentaires ont été payées au personnel responsable du Human Resource Management System. Si on ajoute les demandes successives de transferts de fonds ainsi que la somme initialement votée, ce ministère a cumulé Rs 355 millions en heures supplémentaires.

Les Finances

Les transferts de fonds des autres ministères pour les heures supplémentaires sont négligeables comparées à ceux de la Santé. Au ministère des Finances, une demande de transfert de Rs 3,2 millions a été faite le 26 octobre 2018 pour pouvoir assurer le paiement des heures supplémentaires. L’explication est que les officiers du ministère ont dû faire des heures supplémentaires pour la préparation des Budget Estimates 2018–2019. En fait, Rs 8 millions avaient déjà été prévues pour l’item des heures supplémentaires.

L’Environnement

Le 29 novembre 2018, le ministère de l’Environnement fait une demande pour Rs 500 000 supplémentaires pour les overtime. Toutefois, dans ce cas précis, le responsable semble être le ministère des Finances : la dotation de Rs 2 millions pour cet item avait été réduite à seulement Rs 300 000.

PSC

Le 24 avril 2019, la Public Service Commission (PSC) fait une demande pour transférer Rs 600 000 pour ses heures supplémentaires. En fait, Rs 1,48 million des Rs 1,5 million avaient été épuisées.

L’explication fournie : des heures additionnelles pour passer en revue les candidatures à différents postes de la fonction publique.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective