Economie

Selon la Chambre de Commerce et d’Industrie : plus de 35 % des entrepreneurs prévoient une amélioration des ventes 

2018 devrait se terminer en beauté pour les entreprises. La majorité des entrepreneurs, sondés par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maurice (CCIM), dans le cadre du ‘Business Confidence Indicator’, s’attendent à une augmentation de leurs chiffres d’affaires au cours des trois prochains mois. 

Environ 30 % des entrepreneurs ont constaté une amélioration de leurs ventes au cours du deuxième trimestre de l’année. 48 % enregistrent une stabilisation de leurs chiffres d’affaires alors que 22 % ont observé une régression au niveau de leurs ventes. Une tendance qui devrait se maintenir, selon le ‘Business Confidence Indicator’ que la CCIM a rendu public mercredi. Une majorité des entreprises sont en effet assez confiantes pour la fin de 2018. « Plus de 35 % prévoient une amélioration des affaires au cours des trois prochains mois, 46 % une stabilisation des ventes et 19 % une détérioration », indique Azeem Salehmohamed, Analyst Economic Analysis & Industry Division à la Chambre de Commerce. 

Autre observation de la Chambre de Commerce : la « demande interne » reste l’un des principaux facteurs ayant contribué à améliorer la performance des entreprises au troisième trimestre de l’année. Ainsi, plus de 44 % des entrepreneurs sondés observent une hausse dans la demande en général et au niveau de la consommation. Cela se résulte à l’effet combiné des mesures pour booster le pouvoir d’achat des Mauriciens notamment l’augmentation des revenus mensuels des employés ou encore un taux d’intérêt modéré. Néanmoins, environ 13 % des entrepreneurs ont indiqué une diminution de la demande pour leurs produits, principalement accompagnée d’une concurrence accrue sur le marché. 

Légère baisse de l’indice de confiance 

L’indice de confiance des entrepreneurs enregistre une légère baisse. Il passe de 8,2 points de balance au deuxième trimestre de l’année à 8 points de balance au troisième trimestre de l’année. « Nous notons que le climat des affaires reste positif peu importe le secteur d’activité ou la taille de l’entreprise », avance Barlen Pillay, secrétaire général par intérim de la CCIM. L’élément marquant en ce troisième trimestre est l’indicateur de confiance qui est en progression et en territoire dynamique pendant deux années consécutives. « Ce qui indique un cycle vertueux à moyen terme », souligne la Chambre de Commerce. 

La Chambre de Commerce observe aussi une « hausse significative » dans les anticipations d’investissements. Plus de 60 % des entrepreneurs indiquent qu’ils vont augmenter leurs investissements sur les 12 prochains mois. Toutefois, 1 % des entrepreneurs anticipent une baisse dans leurs investissements.

La CCIM contre l’importation parallèle 

Une étude commanditée par le gouvernement est actuellement en cours pour voir l’impact des importations parallèles. « Nous pensons qu’il faut rester vigilant et voir les résultats et recommandations de cette étude. à la Chambre de Commerce, nous plaidons pour un maintien du régime actuel, c’est-à-dire l’interdiction de l’importation parallèle ainsi que le maintien d’un environnement où il y a une certitude », insiste Azeem Salehmohamed, Analyst Economic Analysis & Industry Division à la Chambre de Commerce.

Qu’en est-il de l’emploi ? « Celui-ci devrait continuer à s’améliorer. Plus de 30 % des entrepreneurs ont indiqué une augmentation de l’emploi au cours des trois prochains mois. La majorité des entreprises s’attendent à maintenir leurs niveaux d’emploi. Par contre, moins de 5 % d’entre elles vont vers une restructuration et une réduction des effectifs », conclut Azeem Salehmohamed.  

Prévision : une croissance de 4 % attendue en 2018 

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Maurice (CCIM) s’attend à une croissance de 4 % pour 2018. « Selon les estimations basées sur l’indicateur synthétique du climat des affaires, la croissance économique au troisième trimestre de 2018 était de 3,8% », indique l’organisme.