Live News

Selon Dr Gaud : une personne venant de Dubaï et parente d'un des cas locaux possiblement à l'origine de la contamination 

Depuis la détection du premier cas de contamination locale, le 5 mars dernier, le ministère de la Santé a initié une enquête pour tenter de connaître la provenance du virus.

Lors de la conférence de presse de la Covid-19 National Communication Committee, ce dimanche 7 mars au Bureau du Premier ministre, la doctoresse Catherine Gaud a émis une deuxième hypothèse, après celle, évoquée dans un premier temps, de la contamination par emballage de fruits : elle soutient qu’une personne venue de Dubaï, qui aurait probablement développé le virus après 14 jours, soit après son séjour en quarantaine, pourrait être à l'origine des cas locaux détectés depuis.

Selon Catherine Gaud, les trois tests PCR (J-0, J-7, J-14) de cet individu se sont révélés négatifs, et il a pu rentrer chez lui.

Mais, après enquête du ministère de la Santé, la personne en provenance de Dubaï est parentée à l'un des cas testés positifs dans le cluster d'employés de la compagnie de distribution de fruits et légumes SKC Surat.

La conseillère au ministère de la Santé explique que des tests ont été effectués sur cette personne et que les résultats sont attendus d’ici demain pour vérifier l'hypothèse.

Dr Catherine Gaud a aussi précisé que les quatorzaines sont efficaces à 99 %. Elle explique qu’il y a un petit pourcentage de risque pour qu’une personne puisse est testée positive entre J-14 et J-24. 

À savoir que J-24 est le cas le plus tardif connu de la manifestation du virus après une période d’incubation maximale. « Il y a une possibilité que nous ayons affaire avec un cas de ce genre », a ajouté Catherine Gaud lors de la conférence du Covid-19 National communications Committee, cet après-midi.

Pour rappel, suivant une première hypothèse que le premier employé de SKC Surat à avoir été détecté positif, a eu un contact avec des surfaces ou emballages contaminés, des prélèvements ont été effectués sur lesdits emballages. 

Les résultats seront connus dès demain, affirme-t-on dans les milieux autorisés. 

Ainsi, on saura si cette hypothèse d'une contamination par des produits frigorifiés tient la route ou non.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !