Actualités

Séga tambour des Chagos à l’Unesco : la délégation mauricienne accueillie en héros à l’aéroport 

Séga tambour

Le séga tambour des Chagos est inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco dans la soirée du mardi 10 décembre. Le ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, et Olivier Bancoult, porte-parole du Groupe Réfugiés Chagos (GRC) partage leur satisfaction.

La délégation mauricienne qui s’était rendue en Colombie pour l’inscription du sega tambour des Chagos a été accueillie le dimanche 15 décembre à l’aéroport de Plaisance. Elle était menée par le nouveau ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, et Olivier Bancoult, porte-parole du Groupe Réfugiés Chagos (GRC). C’est avec un sentiment de devoir accompli que la délégation s’est adressée à la presse. Le sega tambour des Chagos a été inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco dans la soirée du mardi 10 décembre.

Le ministre Avinash Teeluck se dit fier, pour le pays, la population et le peuple chagossien. « Nous savons  l’importance de l’archipel des Chagos pour le pays et le Premier ministre. C’est une lutte de longue date qui a été menée par sir Aneerood Jugnauth et maintenant Pravind Jugnauth. Nous avons aussi eu l’opinion de la cour internationale de justice et le vote à l’Assemblée nationale des Nations unies cette année. Aujourd’hui l’aspect culturel des Chagos est mis en avant », indique-t-il. 

L’élément culturel renforce notre demande pour retrouver notre souveraineté sur les Chagos, explique le ministre. Il faut faire la promotion de cet aspect.  Sur le plan politique, cette inscription démontre que les Chagos font bien partie de Maurice, reconnu par l’Unesco.

Pour Olivier Bancoult leader du GRC, « c’est un grand jour pour Maurice et la communauté chagossienne. 2019 a été une année historique, avec les nombreuses victoires. Cet aspect culturel nous motive, car nous disons toujours qu’un peuple sans culture est comme un arbre sans racines ».

Il est heureux de transmettre cette culture à la prochaine génération. Nous avons démontré que le peuple chagossien n’a pas seulement la revendication de retrouver ses îles, mais aussi celle de sauvegarder ses traditions et sa culture. Il a remercié le gouvernement et tous ceux qui ont aidé dans le combat. « Nous allons célébrer ce moment au Chagos l’année prochaine. »

Les Chagossiens commentent les élections en Angleterre

Olivier Bancoult a commenté les élections en Angleterre et la victoire de Boris Johnson. « Nous sommes chagrinés par les résultats, mais nous respectons le verdict des urnes », lance Olivier Bancoult. Mais il affirme que les Chagossiens ne baisseront pas les bras. Nous connaissons nos droits et les instances internationales ont dit que le gouvernement anglais doit rendre les Chagos à l’île Maurice. Boris Johnson doit revoir sa position et nous espérons que le gouvernement britannique a la volonté de décanter la situation.

Allen Vencatassin, le président en exile du Diego Garcia and Chagos Islands Council, a aussi donné son avis sur ces élections. Sur sa page Facebook il a félicité Boris Johnson et a critiqué Jeremy Corbyn, qui dit-il voulait « donner nos terres natales à l’île Maurice. Nous allons continuer à faire pression sur le gouvernement pour qu’il fasse le bon choix. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !