Xplik ou K

Sécurité routière : l’état d’un autobus individuel décrié

bus Un passager est tombé du bus par la portière arrière.

Jashveer, (prénom modifié) habitant Baie-du-Cap, tire la sonnette d’alarme. Selon lui, un autobus desservant le trajet Baie-du-Cap/Port Louis ne respecte pas les normes de sécurité sur la route. Il explique : « Souvent la portière arrière reste ouverte et c’est dangereux pour les passagers. Tout récemment, un passager est tombé du bus à Rivière-Noire. Heureusement, il s’en est sorti sans de graves blessures. » 

Toujours selon Jashveer, le bus est plein à craquer lors de son trajet vers la capitale. « Les passagers ne peuvent bien s’agripper à la barre de maintien qui est trop courte. Il faudrait que les autorités agissent pour régler ce problème car il y va de la vie des usagers. » 

Interrogé à ce sujet, le sergent Barlen Munisami de la Traffic Branch a répondu : « C’est seulement les officiers de la NTA qui sont en mesure de décider si l’autobus est en état d’assurer ce service. Si un cas d’insécurité est rapporté, la police enquêtera et prendra les mesures qui s’imposent. Si le conducteur roule avec une portière ouverte, il risque une Fixed Penalty de Rs 1 000. Malheureusement la police ne peut empêcher le véhicule de circuler s’il n’est pas en bon état ou avec la portière ouverte. La meilleure solution, c’est de rapporter le cas à la NTA qui a le pouvoir de sanctionner le propriétaire du véhicule et disqualifier le chauffeur pour non respect des lois. » 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective