Sécurité routière : les moniteurs d’auto-école se mobilisent

Sécurité routière Le défilé a sillonné les rues de la capitale et du Nord avant de rallier Curepipe.

La Driving Instructors’ Federation, en collaboration avec le Rotary Club de Port-Louis, a organisé un rallye pour sensibiliser les usagers de la route. L’événement, tenu le samedi 24 février, cadre avec la semaine de la sécurité routière (19-25 février), organisée par le gouvernement. Une centaine de voitures ont participé au rallye qui a débuté au Champ-de-Mars, vers 12 h 30, pour prendre fin devant la mairie de Curepipe.

Les participants au rallye, sous escorte de la police, ont sillonné les régions du Nord, de Port-Louis à Pamplemousses, sur l’autoroute. Ils ont ensuite pris la direction de Beau-Bassin/Rose-Hill avant de mettre le cap sur Curepipe.

Govinden Vencatasamy, président de la Driving Instructors Federation, explique que les moniteurs d’auto-école ont sillonné les cinq villes de l’île pour une meilleure sensibilisation des automobilistes. « La sécurité routière est un problème national. Tous les jours, il y a des accidents et 90 % sont causés par des erreurs de conduite », fait-il ressortir. Govinden Vencatasamy ajoute que cette démarche conjointe avec le Rotary Club vise à mobiliser tous les automobilistes pour rendre nos routes plus sûre. D’où le thème de la campagne : « Pa laiss koltar touy nou fami ».

Dev Hurkoo, ancien président du Rotary Club de Port-Louis, indique, pour sa part, avoir dans le passé contribué au projet National Road Safety. Il explique que cette initiative touche les entreprises et vise à conscientiser employeurs et employés sur la sécurité routière. La communication et les nouvelles technologies seront mises en avant dans ce projet, selon Dev Hurkoo. Il lance un appel au public pour qu’il s’engage dans ce projet qui sera étalé sur une période de trois ans. « Depi septam 2017, nou finn koumanse. Ban 20 klib Rotary pe partisip ladan a traver enn seri aktivite. On vise le zéro-victime sur nos routes », a-t-il conclu.