Live News

Sécurité et consommation de drogue en prison : la réutilisation des cuillères en acier fait sourciller

Les cuillères en métal sont des objets dangereux en prison.

La réutilisation des cuillères en métal distribuées aux détenus, il y a quelques semaines, provoque des mécontentements parmi les gardiens de même que parmi les prisonniers. Ces derniers sont d’avis que ces objets peuvent être transformés en de véritables armes tranchantes et causer mort d’homme en prison. Dans une déclaration au Défi Quotidien, le commissaire des prisons avance que cette mesure « n’a jamais été bannie ». 

Depuis quelques semaines, l’administration pénitentiaire a réintroduit l’utilisation des cuillères en acier par les détenus. Les cuillères en acier avaient été remplacées par celles en plastique il y a environ cinq ans par l’ancien commissaire des prisons, Jean Bruneau. Selon des renseignements, ce changement aurait déjà été mis en place dans les prisons de Richelieu et de Petit-Verger. 

« Les cuillères en acier utilisées en prison pendant dès décennies avaient été remplacées pour des raisons de sécurité et pour freiner la consommation de drogue en prison, car les détenus les utilisaient pour fondre les substances illicites qu’ils s’injectaient ensuite », avance une source proche du milieu carcéral. Mais la réintroduction des cuillères en acier, selon notre interlocuteur, provoque des « mécontentements parmi la population carcérale de même que parmi les gardiens. »

« Les cuillères en plastiques n’ont jamais été bannies en prison », fait ressortir le commissaire des prisons, Vinod Appadoo. Il ajouté que la direction du département pénitencier avait déboursé Rs 119 000 pour se procurer des cuillères en plastique dans le courant de l’année dernière, mais le projet n’a pas donné les résultats escomptés.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor