Actualités

Séance parlementaire écourtée 

« C'est ensemble qu'on pourra combattre ce virus. »

Une séance rapide. Le temps d’une annonce du Speaker et des déclarations du Premier ministre et du leader de l’opposition, le Parlement a été ensuite ajourné. Les travaux reprendront le vendredi 3 avril prochain. Cette séance écourtée et dépourvue de Private Notice Questions est due à la prévalence de la COVID-19. Rappelons que cette séance s’est tenue alors que le pays est en confinement. Un vendredi où on se frotte les mains. Ce n’est pas une rentrée d’argent mais  des parlementaires qui se désinfectent les mains. Une trentaine de minutes avant le début de la séance  de ce vendredi 20 mars, les députés arrivent, décontractés, sans masques ni gants. ◙À l’entrée de la galerie des élus, le bureau du Speaker a fait placer des tubes de gel désinfectant. Aucune poignée de main, mais les élus sont assis à leurs place, côte à côte. Un tube de gel a été placé dans l’hémicycle mais pas dans la galerie publique et la galerie de la presse. Une fois la séance levée, les parlementaire ont vite regagné leurs voitures. 

Pravind Jugnauth : «39 personnes en contact avec les trois premiers cas identifiées»

181 pays sont touchés par le coronavirus à travers le monde. À Maurice, 12 personnes ont été testées positives au coronavirus. D’autres tests sont encore en train d’être effectués. C’est ce qu’a souligné le Premier ministre dans une déclaration au Parlement vendredi après-midi. 

À ce jour, 181 pays sont touchés par le coronavirus a-t-il dit. « 245 768 personnes ont été affectées causant 10 046 décès, mais il y a aussi le fait que 88 441 personnes ont été guéries. Au pays, nous avons 12 cas de Covid-19. Au 17 mars 2020, il n’y avait aucun cas. Mais comme je l’ai toujours dit, nous sommes un pays très vulnérable », a affirmé Pravind Jugnauth. Ce dernier a indiqué que  l’exercice de ‘contact tracing’,  a permis d’identifier 39 personnes qui ont été en contact avec les trois premiers patients testés positifs et cela a permis d’identifier cinq cas positifs. « Des tests sont actuellement effectués sur d'autres personnes. Un exercice de ‘contact tracing’ est en train d’être effectué dans les régions où les cinq cas positifs ont été recensés », a-t-il souligné.

Pas Accès au territoire Mauricien

Pravind Jugnauth a aussi affirmé que le gouvernement s’occupe des cas des Mauriciens qui sont bloqués à l’étranger. Nos ambassades et consulats ont été placés ‘on high alert’, a-t-il dit. « Il y a des mesures très strictes au port et à l’aéroport. L’éducation de la population a été faite et nous leur avons dit qu’il est important de se protéger. Le pays possède un stock adéquat de médicaments et des commodités », a-t-il précisé.  

Le chef du gouvernement a indiqué que depuis le jeudi 19 mars à 10 h, aucun passager ‘indistinctement’ ne pourra avoir accès au territoire mauricien pour les prochains 15 jours. « Tous ceux qui sont arrivés jusqu’à 10 h ont été placés automatiquement en quarantaine qu’il s’agisse de Mauriciens ou d'étrangers », a-t-il affirmé. 

Le chef du gouvernement a souligné que l'Organisation mondiale de la Santé a demandé au gouvernement de prendre des mesures agressives. « Nous avons le support de tout un chacun. Le gouvernement est ‘on high alert’ afin d’empêcher le virus de se propager. Il faut respecter les conditions sanitaires strictes. C’est ensemble qu’on pourra combattre ce dangereux virus », a-t-il souligné. 

Le Parlement ajourné au 3 avril 2020

Ce n’est qu'après deux semaines que les parlementaires reprendront le chemin de l’hémicycle. Cela, dans context du confinement dans le pays. le Parlement a été ajourné au vendredi 3 avril 2020 à 15 heures. 

Eshan Juman absent du Parlement vendredi

Le député du Parti travailliste (PTr) Eshan Juman a envoyé une lettre au Speaker de l’Assemblée nationale Sooroojdev Phokeer pour expliquer son absence le vendredi 20 mars. Il souligne qu’il a demandé à ses mandants à ne pas sortir de chez eux. « Malgré cela, plusieurs ont quitté leur domicile. J’ai ainsi dû faire appel à la force policière pour effectuer des patrouilles afin que les gens rentrent chez eux. Néanmoins, ils ne sont pas rentrés chez eux », a-t-il dit. 

Ce dernier a indiqué que « nous sommes tous dans une situation similaire ». Il salue la décision du Premier ministre sur le confinement, mais trouve cela une contradiction qu’il sera au Parlement alors qu’il a demandé à ses mandants de rester chez eux. 

Eshan Juman ne voulait pas être différent des autres. « On peut également attraper le virus. On a des ministres et des collègues députés qui sont partis dans des centres de quarantaine sans se protéger », a-t-il souligné. Le député a fait un appel aux Mauriciens de rester chez eux, car, dit-il, « nous sommes dans un état d’urgence et c’est ensemble qu’on pourra surmonter cette difficulté ».

Arvin Boolell : « La population doit respecter le confinement »

Pas de Private Notice Question au Parlement vendredi après-midi. Le leader de l’opposition a fait une déclaration. Il a demandé à la population de respecter le confinement. « Je fais un appel à la population pour  respecter strictement les mesures de confinement qui ont été imposées. C'est tout au moins ce que l’on peut attendre de citoyens responsables d’une nation civilisée », a-t-il dit. 

Ce dernier a indiqué que l’opposition a attiré l’attention du gouvernement sur la gravité de la situation et le nécessité d'adopter d’urgence des mesures proportionnées aux risques sanitaires, psychologiques et économiques. « Nous pouvons nous concentrer sur la façon de mettre nos ressources en commun pour combattre l'ennemi commun. Notre pays doit être uni maintenant, plus encore. Je prie pour que des mesures soient prises pour transporter par avion tous ceux qui sont bloqués », a-t-il ajoué.

Arvin Boolell a indiqué que lors de sa rencontre avec le Premier ministre, ce dernier lui a donné  l'assurance que le gouvernement agirait rapidement pour prendre des mesures urgentes et agressives pour arrêter la propagation du virus. « Nous surveillerons de près les actions du gouvernement et n’hésiterons pas à intervenir lorsque le besoin se fera sentir. Nous le ferons dans l’intérêt national », a-t-il souligné. Il a déclaré que le lockdown et le social distancing sont importants.  

Le leader de l’opposition a souligné qu’il existe de nombreux héros méconnus qui travaillent sans relâche jour et nuit pour contenir et atténuer les effets du coronavirus. « Ils méritent notre soutien indéfectible. Nous avons dû les équiper et les soutenir pleinement pour lutter contre ce fléau », a-t-il dit.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !