Live News

SCBG : «Le remboursement des plans d'assurances par le GM n’est pas un bribe électoral», affirme Salim Muthy

« Le remboursement des plans d’assurances et d'investissement comme le Super Cash Back Gold (SCBG) par le gouvernement de l’Alliance Morisien n’est pas un 'bribe électoral'». C’est ce qu’a affirmé le travailleur social et représentant des détenteurs du plan SCBG, Salim Muthy, à sa sortie de la Cour suprême le lundi 13 janvier. 

Il a fait cette déclaration après qu’il a été assigné comme codéfendeur dans la pétition électorale contestant l’élection du Deputy Prime minister (DPM), Ivan Collendavelloo, au no 19 (Stanley/Rose-Hill). 

Salim Muthy explique qu’il a fait un appel au chef juge Eddy Balancy, pour un «early trial». 

Pour rappel, Preetam Seewochurn, candidat battu du Reform Party dans la circonscription no 19, a déposé une pétition électorale en Cour suprême, en novembre dernier. Il demande l’invalidation de l’élection d’Ivan Collendavelloo. 

Preetam Seewochurn parle de «bribe électoral massif» pour justifier sa démarche. Il est d’avis que certains éléments aient pu fausser le scrutin législatif du jeudi 7 novembre 2019. Il cite en exemple trois points dans sa pétition. Parmi : «la promesse de paiement de plus de Rs 3 milliards pour obtenir les votes des titulaires de polices d’assurances  SCBG et des investisseurs de BAML».
 
La pétition électorale a été déposée par les hommes de loi de Preetam Seewochurn, en l'occurence Mes Roshi Bhadain et Pazhany Rangasamy, avoué.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !