People

Sandra Mayotte : «Je suis un roseau qui se plie mais ne se rompt pas»

Sandra Mayotte

Qui suis-je ?

« Je suis Sandra Mayotte. J’exerce le métier de présentatrice et animatrice depuis plus d’une vingtaine d’années. Je suis également chanteuse et, cette année, cela fait 20 ans que je chante ! J’ai été récemment nommée présidente du National Woman Entrepreneur Council et animatrice de l’émission mauricienne « Qui veut gagner des millions ». Je suis née à Beau-Bassin, mais j’ai passé presque toute ma petite enfance au Mozambique où mon père travaillait et où est né mon frère. À mon retour à Maurice, j’ai fait ma scolarité à l’école Philippe Rivalland et au collège Lorette de Quatre-Bornes. Je suis mariée et je suis mère de trois magnifiques enfants »

Mes forces

« Ma foi, c’est ma force ! Quand on croit, tout est possible. Je suis comme un roseau qui se plie, mais ne se rompt pas ! Cette facilité à communiquer avec les gens, j’en ai aussi fait ma force. Je pense aussi avoir un grand cœur »

Mes faiblesses

« Ça ne se voit peut-être pas, mais je suis très timide. Je pleure comme une madeleine quand je suis triste ou en colère »

Mes accomplissements

« Ohhh ! Il y a en tellement. Mes trois merveilleux enfants, ma carrière d’animatrice, de chanteuse et l’entrepreneuriat. Recevoir le Kora Award et être choisie pour présenter « Qui Veut Gagner des Millions » sont pour moi des reconnaissances internationales qui pèsent sur la balance de mes accomplissements ».

Mes passions

« Les chiens ! J’en ai trois. Ils s’appellent Lessy, Marley et Loki, trois adorables labradors. J’aime aussi les mots fléchés et les cuisines du monde. C'est cet aspect qui m’intéresse le plus quand je suis à l’étranger. C’est une manière pour moi de connaître le cœur du pays. Il y a des mets qui m'ont marqué comme les fondues bourguignonnes de la Suisse, les traditionnelles moules frites de la Belgique - que j'adore - l’attiéké de la Côte d'Ivoire et son poisson grillé, le malva pudding de l'Afrique-du-Sud, qui est une tuerie, les douceurs de Dubaï, la raclette à Paris et, bien évidemment, lors de mes voyages dans les îles, j'adore déguster le diri mai bouyon pwasson de Rodrigues, le poisson bourgeois des Seychelles et le romazav de Madagascar, entre autres. J’aime aussi voyager. Je dois dire que grâce à la musique j'ai beaucoup voyagé. J’ai visité de nombreux pays, dont l'Afrique, l'Australie, l'Europe, en passant bien sûr par les îles de l'océan Indien : Réunion, Madagascar, Mayotte, Seychelles et Rodrigues. »

Mon plus grand amour

« Celui qui me soutient et me supporte depuis toujours : Jimmy ».

Je vous dévoile tout

Plutôt…

Jugnauth ou Ramgoolam?
« Heu… Je n’aime pas parler de mes convictions politiques »

Poisson salé ou mines frites ?
« Poisson salé ! »

Robe de cocktail et talons aiguilles ou jeans et baskets ?
« Les 2 ! Quand je suis sur scène, je suis toujours en talons aiguilles. Il est important pour moi de montrer le côté glamour chic du séga mauricien. Je peux danser et chanter pendant des heures en talons aiguilles ! Je me trouve aussi chic en jeans et baskets»

Casanière ou fêtarde ?
« Casanière ! J’adore la tranquillité de ma chambre après une longue journée. Et, quand je ne fais rien, j’adore cultiver l’art de la paresse, traîner en pyjama et pantoufles toute la journée. »

Hollywood ou Bollywood ?
« Hollywood. Des films tels que Pearl Harbour, Tears of the Sun, Forest Gump, Les Figures de l’Ombre et j’en passe. J'adore également, de temps en temps, un vieux western le dimanche soir avec John Wayne, Charlton Eston ou Gary Cooper. »

Pavarotti ou Bob Marley ?
« Les deux. »