People

Samuel Drouin: l’abstrait en photo

Les arts graphiques, c’est une histoire de famille pour Samuel Drouin, 24ans. Son grand-père, ses oncles et ses tantes maternels ont participé à la création de la boîte d’événementiel Circus. C’est naturellement qu’il opte pour la photographie. Il a tenu sa première exposition à la galerie Small and Chique, à Curepipe. Sa passion pour les images l’a catapulté à Aix-en-Provence, en France, où il étudiera la communication visuelle. De retour à Maurice, il passe une année aux côtés du photographe Kunal Jaunkee, pour apprendre le métier. Il intègre ensuite l’école supérieure des métiers artistiques de Montpellier. Quand il rentre définitivement, il décide de bosser dans la publicité. Il y a cinq ans, il découvre l’art abstrait et en tombe amoureux. [blockquote]«C’est une œuvre du peintre russe Marc Rothko qui m’a poussé dans cette direction», dit-il. [/blockquote] L’expo qu’il présente est composée essentiellement d’œuvres abstraites en noir et blanc. D’où lui vient son inspiration ? « D’histoires réelles. Tout objet et toute personne a une histoire. Je la fais mienne dans mon œuvre », dit l’artiste. Photographe à plein temps, il aimerait bien se fondre dans la masse, pour observer incognito le monde autour. Mais exposer, il aime ça aussi. « Je ne vois pas ma vie sans la photo. S’il ne tenait qu’à moi, j’exposerais mes créations en permanence. La beauté de l’art, on ne peut vous l’enlever », lâche-t-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !