Xplik ou K

Samsung Galaxy A7 abîmé: une réparation qui traîne

«J’ai commencé à avoir des problèmes avec mon téléphone au début de septembre. L’écran ne s’allumait plus », explique Avinash Ramdoo. « On m’a dit qu’il y avait de la poussière autour du port du chargeur, ensuite, on m’a réclamé de l’argent pour l’écran qui ‘inn crack’. » C’est en mai dernier que cet habitant de Rivière-des-Anguilles s’est acheté un portable Samsung Galaxy A7. Il s’est alors rendu chez le revendeur pour expliquer son souci. Un employé lui a dit qu’il devait se rendre à Ebène, auprès du fournisseur, pour la réparation. « Je suis allé à Ebène. Un préposé a vérifié le téléphone et a promis qu’on m’appellerait dans les jours à venir. » Avinash a reçu un document qui fait mention du problème identifié : « Dust found around charger port ». Deux semaines plus tard, un représentant de la compagnie mère l’appelle pour l’informer qu’après expertise, le technicien a constaté que « l’écran là ine crack ». Ce que déplore Avinash, c’est qu’aucune mention n’en a été faite sur le premier rapport. Le comble, c’est qu’on veut lui facturer la réparation. « C’est hors de question, l’appareil est toujours sous garantie. J’exige que le nécessaire soit fait dans les plus brefs délais. » Une plainte a été faite sur la hotline de la Consumer Protection Unit. La rédaction d’Xplik ou K s’est tourné vers un officier de la Consumer Protection Unit pour des éclaircissements sur ce genre de problème que rencontrent de nombreux  consommateurs. « D’abord, ce monsieur n’au-rait jamais dû apporter l’appareil chez le fournisseur. C’est au revendeur de faire le nécessaire, parce qu’il a empoché l’argent du client. » Selon cet officier, les consommateurs doivent bien vérifier leur produit : il faut tester l’appareil, bien comprendre quelle partie est couverte par la garantie. « Avec les fêtes de fin d’année qui approchent, nous exhortons les consommateurs à être très vigilants. En cas de problème, certaines compagnies ont tendance à se cacher derrière les prétextes de ‘misuse’. Dans le cas d’Avinash si sur le rapport du technicien ne fait pas  mention du problème d’écran, là il y a une anomalie. » L’officier demande à Avinash de consigner une plainte sur la hotline de la CPU 185 pour qu’une enquête soit initiée.
Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more