Bollywood

Salman Khan libre, mais pas au bout de ses peines

Salman Khan

Salman Khan est un homme libre, mais pas pour longtemps. Il doit retourner à Jodhpur, le 7 mai devant la même instance de justice pour la prochaine audience. L'acteur veut une suspension formelle de sa condamnation dans l'affaire de braconnage.

Il risque de retourner en prison, si la cour maintient son verdict. De l'autre côté, la communauté de Bishnoi envisage d’approcher la Haute Cour de Rajasthan pour contrer l'ordre de la remise en liberté conditionnelle par la Jodhpur District and Sessions Court.

Après sa condamnation de cinq ans par la Jodhpur Sessions Court, le 5 avril et l'acquittement de ses quatre collègues - Saif Ali Khan, Tabu, Sonali Bendre et Neelam -, l'homme de loi de Salman Khan a informé le juge qu'il ferait appel verdict. Il a logé une pétition pour la demande de remise en liberté conditionnelle.

Salman Khan a passé la première nuit en prison sous une nouvelle identité – celle du prisonnier 106. Salman a dû prendre des médicaments pour faire baisser sa tension artèrielle et il a été vu par un médecin à plusieurs reprises.

L'avocat de l'acteur a remis un document de 51 pages pour démolir les arguments mis en l'avant pour condamner son client. Des pressions ont été exercées sur lui de l’étranger par la bande du bandit Ravi Pujari se trouvant à Dubaï et en Australie pour qu'il se retire de ce procès sous menace de mort.

Cette affaire remonte au 1er octobre 1998. Salman avait tué deux antilopes, une espèce en voie de disparition et protégée par la loi indienne, au village de Kankani près de Jodhpur, Rajasthan. Il était accompagné par Saif Ali Khan, Sonali Bendre, Neelam et Tabu - ses collègues du film Hum Saath Saath Hain. Salman, 52 ans, avait plaidé non-coupable expliquant que les deux animaux seraient morts de causes naturelles et qu'il avait été piégé. La poursuite et la défense se sont livrées à une nouvelle bataille, le 6 avril.

Rs 8 milliards sur les épaules de Salman

Les analystes du box-office estiment que Rs 8 milliards sont actuellement investis dans les nouveaux films de Salman. « Il y a seulement quelques superstars qui garantissent non seulement le succès, mais le gros succès. Et, Salman est l'un d'eux », ont-ils martelé.

Race 3 a nécessité un investissement de Rs 1 milliard 250 millions. Le budget de Bharat tourne autour de Rs 2 milliards. Le tournage devrait débuter à partir de juin. Les autres projets de l'acteur sont
Kick 2 (plus de Rs 1 milliard), qui serait lancé en janvier 2019, et Dabangg 3.

Salman a été le présentateur-vedette du show de télé-réalité, Bigg Boss, depuis 2010. Il touche Rs 110 millions pour chaque épisode. Tout récemment, il a été signé pour 10 Ka Dum après une absence de neuf ans. Il aurait empoché Rs 780 millions pour les 20 épisodes de ce show.

Rs 10 millions aux enfants autrement capables

Salman Khan est arrivé à sa résidence, le 8 avril. Une grosse foule s'était massée devant Galaxy Apartment pour accueillir son héros. Ses frères, Sohail et Arbaaz, et ses sœurs, Alvira et Arpita, et son garde du corps, Shera, étaient avec lui, à Jodhpur, depuis le 5 avril.

Katrina Kaif, Jacqueline Fernandez, Priety Zinta et plusieurs vedettes ont débarqué à la résidence de Khan pour apporter leurs soutien et solidarité à la famille. L’acteur a été très sollicité après sa remise en liberté. Il s’est rendu dans une institution de Mumbai qui s’occupe de l’éducation des enfants qui ont des handicaps à Bandra. Il aurait fait un don de Rs 10 millions pour le bien-être de ces enfants. Plusieurs photos, montrant l’acteur en compagnie de ces enfants, ont été postées sur les réseaux sociaux.

Prochaine comparution le 7 mai

La prochaine audience pour la pétition contre le verdict de la Session Court de Jodhpur est prévue le 7 mai. L’acteur pourra continuer avec le tournage de ses films, mais il ne sera pas autorisé à se rendre à l’étranger sans la permission de la cour.

Salman Khan a été incarcéré pendant 48 heures. La superstar a passé les 48 heures les plus difficiles de sa vie. La chaleur était insupportable. Il avait tout accepté, mais pas les conditions non-hygiéniques des toilettes. Il avait à les partager avec 15 codétenus. Selon une source policière, Salman Khan n’a eu aucun traitement préférentiel pendant son incarcération.

Sa troisième mère au temple

Salman Khan a une troisième mère, Rukmani Bai, l’infirmière qui travaillait à l’Indore Nursing Home et qui a aidé à l’accouchement de l’épouse de Salim Khan. Elle souvient toujours de ce 27 décembre 1965 quand Salman Khan est venu au monde.

En apprenant la condamnation de Salman, elle s'est précipitée au temple d'Hanuman à Indore pour des prières, afin que son « fils » soit libéré le plus vite possible. Rukmani Bai est considérée comme un membre de la famille Khan. Elle est toujours invitée à des cérémonies par l’acteur.

Sajid Nadiadwala annule son party pour se rendre à Jodhpur

Tous ceux qui ont connu Salman Khan ont été sous l’effet d’un choc, suite au verdict de Jodhpur. L’un d’eux est le producteur Sajid Nadiadwala, qui partage des liens très cordiaux avec Salman Khan et sa famille. Quand il a appris la condamnation de l’acteur, Sajid a tout quitté pour mettre le cap sur Jodhpur. Il a également annulé le party qu’il avait planifié pour célébrer le succès de Baaghi 2, film réunissant Tiger Shroff et Disha Patani.

En effet, Sajid Nadiadwala était dans un état de joie quand Baaghi 2 a pulvérisé les records des films projetés, en 2018. Le film a même surpassé les recettes du film original. Il avait informé ses amis d’un grand party qu’il voulait donner pour célébrer le succès de son film. Or, le verdict de Jodhpur a tout changé. Il a annulé le party et il s’est précipité à Jodhpur pour être avec son meilleur ami, Salman Khan.

«Race 3» finalement complété en Inde

Le producteur Ramesh Taurani et le directeur Remo D’Souza ont décidé de compléter leur film, Race 3, en Inde avec la participation de Salman Khan. Une session de tournage avait été prévue à l’étranger, mais suite aux derniers événements, les parties concernées ont changé d’avis.

Il donnera priorité à Race 3, le film qui réunit également Anil Kapoor, Bobby Deol, Jacqueline Fernandez, Daisy Shah et Saqib Saleem. Il ne lui reste que quatre à cinq jours de tournage. Le film sortira, le 14 juin à l'occasion de la fête d'Eid.

Sept productions de Salman Khan

La maison de production, Salman Khan Films, est prise par pas moins de sept shows télévisés. Une décision avait été prise en ce sens, le 6 avril. Ces feuilletons seront produits pour sept chaînes de télévision. Le premier projet de ce lot est le feuilleton avec Sohail Khan dans le rôle principal. Ce sera le biopic du lutteur Gama Pehalwan. Le second sera une histoire d’amour dans un collège comme toile de fond. Les autres projets sont un drame familial, un thriller basé sur un meurtre, un feuilleton sur la police et un show de télé-réalité. Le show de télé-réalité sera une plate-forme pour dénicher les talents pour l’industrie du cinéma indien. On laisse entendre que c’est un des projets les plus ambitieux de Salman Khan. Ce dernier a même déjà filmé la bande-annonce. Les shows seront projetés sur les différentes chaînes, dont Star, Sony, Colors et Zee à partir de novembre prochain.