Live News

Salmaan Imanbux meurt dans un accident : la famille veut connaître les circonstances de ce drame

Salmaan était le rayon de soleil de la maison, selon sa famille.

Khoreissa, une habitante de D’Epinay, veut connaître les circonstances du décès de son neveu. Salmaan Imanbux a été victime d’un accident de la route le 18 février 2021. L’inspecteur Shiva Coothen précise que l’enquête n’est pas complétée, car l’accident est récent.

La famille Imanbux est en plein désarroi depuis le décès de Salmaan. Cet homme de 22 ans a rendu l’âme le lundi 22 février 2021, vers 23 heures, à l’hôpital Dr. A. G. Jeetoo, Port-Louis. Il avait été fauché sur un passage pour piétons, à Saint-Rémy, Flacq, le 18 février vers 20 h 30. Il se rendait à la mosquée de la localité. 

« Nous ne savons pas ce qui s’est produit ce soir-là. Ce n’est qu'après que Salmaan a été transporté à l’hôpital Dr Bruno Cheong, à Flacq, que nous avons appris ce qui s’est passé. C’est la conductrice de la voiture qui l’a elle-même conduit à l’hôpital », raconte Khoreissa, la tante du jeune homme. 

Salmaan était en observation aux soins intensifs à l’hôpital de Flacq. Au cours de la même soirée, inconscient, il a été transféré à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo.  Malheureusement, il a rendu l’âme et l’autopsie a attribué sa mort à une septicémie des suites de ses blessures.

« Nous voulons en savoir plus … »

La famille Imanbux est dans le flou. Selon Khoreissa, les blessures de Salmaan laisseraient penser que la voiture roulait vite. « Il avait une grosse blessure à la tête et nous voulons savoir à quelle vitesse la conductrice roulait pour causer autant de dommages. Nous avons pris contact avec la police de Flacq, mais aucune information ne nous a été communiquée », déplore-t-elle. 

En attendant de tirer cette affaire au clair, les membres de la famille s’accrochent aux merveilleux souvenirs que Salmaan a laissés derrière lui. Il était un rayon de soleil pour son entourage. « C’était la main droite de son père. Même s’il était trisomique, il s’occupait de ce dernier qui a subi une amputation du pied. Il regardait attentivement sa mère prendre soin de son père et il répétait les mêmes gestes par la suite », explique Khoreissa. 

Ambareen, sa cousine, est aussi désespérée depuis le décès de Salmaan. Elle se remet difficilement de cette perte. « Nous avons perdu une pierre précieuse. Il était comme mon frère. Très discipliné, il fréquentait une école spécialisée. Que ce soit à l’école ou auprès des habitants de Saint-Rémy, il était quelqu’un de très apprécié, car il partageait sa joie et sa bonne humeur », relate-t-elle.

 Le responsable de communication du Police Press Office (PPO), l’inspecteur Shiva Coothen souligne que l’enquête est toujours en cours. « Nous présentons nos sympathies à la famille endeuillée. C’est toujours triste de perdre quelqu’un de cher dans un accident de la route. Nous sommes toujours là, avec le concours des médias, pour sensibiliser les automobilistes afin d’éviter les accidents fatals. Concernant cet accident, qui est très récent, l’enquête est en cours. Je tiens à informer que la police fait tout ce qui est nécessaire. La conductrice a été soumise à un alcotest et a été arrêtée provisoirement pour homicide involontaire. Nous ne pouvons tirer des conclusions à l’heure qu’il est », explique l’inspecteur. 

Ce dernier indique que la famille pourra, par la suite, rencontrer le responsable du poste de police pour avoir plus de détails, mais cela prendra un peu de temps. « Le cas sera référé en cour et c’est cette instance qui va statuer par rapport à la responsabilité des personnes impliquées », a-t-il ajouté.

« Les piétons ont priorité sur un passage clouté »

« Quand il fait nuit, nous avons remarqué que les automobilistes ne savent pas à qui revient la priorité sur les passages cloutés. Lorsqu’un automobiliste s’approche d’un passage clouté, il a le devoir de ralentir et de s’assurer qu’il n’y a aucun piéton dans les alentours avant de continuer sa route. Il est malheureux de voir que certains automobilistes ne prennent pas en considération ce qu’ils ont appris lorsqu’ils ont passé leur permis », a conclu l’inspecteur Coothen. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !