Live News

Salim : «Zot inn pik mwa dan mo lerin, dan mo lagorz»

« Zot inn rod pik mo lizie ».

En l’espace d'une nuit, la vie de Salim (prénom modifié) a basculé. « Monn trouv lamor divan moi », dit cet employé d’un centre d’appels. « Zot fini kokin, kifer ti bizin koup mwa ek rey mo figir », se demande cet homme de 24 ans. Il ne cesse de remercier le ciel de lui avoir sauvé la vie « Mo pa kone ki bon aksion monn fer, me Bondie inn sap mo lavi », soutient-il. 

Cet habitant de Plaine-Verte a été victime d’un vol d’une rare violence dans les rues de Sainte-Croix. Samedi 18 juin, Salim se rend à Roche-Bois pour s’acheter de la nourriture dans d’un fast-food de renom. Il est alors 23 heures. C’est sur le chemin du retour qu’il sera attaqué par trois malfrats. « Mo ena enn kamarad res pre laba, monn al get li, apre mo ti pe retourn lakaz ». C’est à ce moment qu’il a été la cible d’un groupe d’individus à la rue Peros Banhos, Cité Ducray. Trois hommes lui ont barré la route. « Dan nwar, banla inn prezant divan mwa o milye lari, mo pann gagn letan sove ». Les malfaiteurs se sont jetés sur lui. « Monn gagn enn kout elmet lor mo latet, monn abasourdi », raconte Salim au Défi Plus. Il se retrouve alors à la merci de ces malfaiteurs. « Tou inn pass vit. Zot inn pik mwa dan mo lerin, dan mo lagorg ek inn rey mo figir », dit la victime. 

Argent et téléphone

Les voleurs lui font fait les poches et prennent son argent et son téléphone. Salim les supplient d’arrêter de l’agresser, mais en vain. « Monn dir banla pa bat mwa, pa koup mwa, me dan vid, zot pena leker », dit-il. Ils voulaient à tout prix voler sa motocyclette.

Saignant abondamment, Salim tente de se défendre. Mais cela ne fait qu’envenimer les choses. « Zot inn kontign pik mwa ek rey mwa », témoigne  Salim. « Zot inn rod pik mo lizie », dit le jeune homme qui porte une grosse entaille au visage. 

Salim doit son salut à l'intervention d'un habitant. Les malfrats l’ont alors abandonné sur place. Alors qu'il se vide de son sang, il parvient à quitter les lieux du drame. « Mo ti pe perdi boukou disan me mone resi roule ziska lakaz ». Une fois chez lui, Salim dit avoir perdu connaissance. Ses parents ont appelé le Service d’aide médicale urgente (Samu) et Salim a été transporté à l'hôpital Dr A. G. Jeetoo. « Dokter  dir ki monn sap dan lamor, Bondie gran, lin sap mo lavi. Dokter dir si ti pik moi ankor de milimet, ti pou tous mo arter lagorz », ajoute Salim qui ne cesse de remercier le ciel. 

Alertés de cette agression sanglante, mercredi, les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Port-Louis Nord, dirigée par l’inspecteur Lullith, ont procédé à l’arrestation d’un premier suspect : Gerry  R., âgé de 40 ans, habitant de la rue Tromelin, Cité Ducray. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !