Live News

SAJ sur le dossier Betamax : «S’il faut payer, on paiera»

«S’il faut payer, on paiera», a lancé le ministre mentor sir Anerood Jugnauth sur le dossier Betamax. Il commentait la sentence du tribunal d’arbitrage singapourien condamnant l’Etat mauricien à verser Rs 4,5 milliards à la compagnie Betamax pour rupture de contrat. 

Sir Anerood Jugnauth a fait cette déclaration à l’Assemblée nationale ce lundi 12 juin lors des débats sur le Budget 2017-18.

Dans son discours, le ministre mentor donnait la réplique au leader de l’opposition Xavier-Luc Duval, qui avait donné le coup d’envoi des débats budgétaires. 

Sir Anerood Jugnauth a affirmé que Xavier-Luc Duval n’a jamais désapprouvé la résiliation du contrat de Betamax. Il a ajouté que c’est l’ex-ministre de la Bonne gouvernance, Roshi Badhain, qui avait encouragé cette décision.

Le ministre mentor a été virulent à l’encontre de ses adversaires politiques. Il a dirigé ses critiques vers le trio Duval/Bérenger/Ramgoolam.

  • Ed nou pou kont ou!

  • Mauritius Finance

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !