Live News

Saisie d’une importante cargaison de bois de santal à Terre-Rouge

La police pense que ce bois allait être vendu dans des commerces spécialisés et être exporté vers Dubaï.

Des préposés du département Bois et Forêts du ministère de l’Agro-industrie ont été sollicités par la police criminelle (CID) de Terre-Rouge pour examiner une importante cargaison de bois de santal saisie le mardi 08 novembre chez un présumé receleur, Bhagreetee J., à Bois-Pignolet, Terre-Rouge. Les gardes forestiers ont confirmé qu’il s’agissait bien de bois de santal et sont d’avis qu’il provient des terrains de l'État.

Bhagreetee J. a été interrogé par l'escouade de l’ASP Hossenbucus et de l’inspecteur Rambarrun sur la provenance de ce bois de santal. Cet employé d’un organisme parapublic, qui est en détention policière, a expliqué que c’est « une connaissance » qui lui a remis une partie de ce bois. Il dira avoir ramassé une partie du bois de santal. Il devra conduire les enquêteurs là où il dit avoir ramassé ce bois.

Sa version est prise avec des pincettes. Il est soupçonné d’être un important receleur. La police pense que ce bois allait être vendu dans des commerces spécialisés et être exporté vers Dubaï. Ce bois, réputé pour sa senteur est très prisé par les parfumeries à l’étranger.

Depuis août 2021, le bois de santal figure sur la liste des arbres protégés. L’exportation y est interdite. Mais le trafic de bois de santal génère de gros sous. « Voler inn aret kokin feray, aster zot tou pe al koup dibwa santal parski zot gagn plis kass ar sa », explique un policier.

Outre le bois de santal retrouvé au domicile de Bhagreetee J., les enquêteurs ont aussi mis la main sur 19 téléphones cellulaires, des appareils électriques, six perceuses et une scie, entre autres.

Les limiers se sont intéressés à ce suspect après les aveux de deux voleurs, arrêtés le 8 novembre 2022. Ils avaient expliqué qu’ils lui avaient vendu des objets volés (accessoires sanitaires, un four, etc.). L’habitant de Bois-Pignolet a avoué avoir acheté ces objets. Il les a restitués à la police.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !