Live News

Saisie d’héroïne valant Rs 43 M : un ex-Ramp Manager épinglé par l’Adsu

Kelwin Gérard Kanhye, Morven Thylemay et Vikesh  Boodhoo. Kelwin Gérard Kanhye, Morven Thylemay et Vikesh Boodhoo.

La brigade antidrogue a procédé à l’arrestation d’un troisième suspect dans l’enquête sur le trafic de drogue perpétré à l’aéroport de Plaisance le jeudi 9 janvier. Il s’agit d’un ancien coursier qui était également un Ramp Manager de la compagnie d’aviation nationale. 

Kelwin Gérard Kanhye, 30 ans, est soupçonné de faire partie d’un réseau actif depuis quelque temps. Inculpé provisoirement sous une charge d’ « attempt to possess dangerous drugs », Kelwin Kanhye est soupçonné d’être l’un des pions importants de ce réseau qui se chargeait de faire sortir les colis de drogue de l’aéroport, sans éveiller de soupçons. 

Après les deux bagagistes, Morven Thylemay et Vikesh  Boodhoo, l’Adsu a épinglé Kelwin Gérard Kanhye. Cet habitant de la capitale est soupçonné d’avoir agi de mèche avec le duo Thylemay/Boodhoo dans le passé pour faciliter la sortie des colis de drogue de l’enceinte aéroportuaire. 

C’est dans la journée du vendredi 24 janvier que les limiers de l’Adsu, chargés de cette enquête, ont ciblé Kelwin Gérard Kanhye. Cet ancien Ramp Manager dispose du profil idéal pour faire partie du réseau qui sévissait en faisant sortir de manière discrète les bagages qui contenaient de la drogue. 

Il y a quelques semaines, peu avant son arrestation, Kelwin Kanhye avait fait une demande pour être transféré du poste qu’il occupait. Lors de l’enquête de l’Adsu, le nom de ce suspect aurait été mentionné. Outre l’interrogatoire du duo Morven Thylemay et Vikesh Boodhoo, les analyses des échanges de communication, notamment des appels téléphoniques et messages, ont démontré la participation du dénommé Kelwin Kanhye. 

Cette enquête de l’Adsu privilégie une complicité, à commencer par le territoire malgache. C’est à bord d’un avion en provenance de la Grande île que le colis était arrivé à Maurice au début de cette année. Des échanges d’informations entre les douanes mauricienne et malgache avaient mis la puce à l’oreille de la Customs Anti Narcotics Section (CANS) de la venue de ce colis. 

Après une opération de surveillance, les deux bagagistes Thylemay et Boodhoo avaient été épinglés. 

Morven  Thylemay avait 730 grammes de poudre blanche dans ses chaussures. Cette fouille avait été étendue dans le locker de l'employé. Dans son sac, deux autres paquets de drogue pesant 1 440 grammes avaient été saisis. Soumis à un interrogatoire serré, le suspect avait conduit les enquêteurs vers un paquet contenant 700 grammes d’héroïne, qui était toujours à bord de l’avion.  Le suspect a alors mis en cause Vikesh Boodhoo. Ce dernier a été positivement identifié par Morven Thylemay.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !