Faits Divers

Saisie des 110 kg d’héroïne : des bateaux de pêche japonais et taïwanais soupçonnés de complicité

Des bateaux de pêche japonais et taïwanais sont soupçonnés de complicité avec le réseau d’Oomar Karrimbaccus, alias Tirania. Cinq mois après l’ouverture de cette enquête, l’ADSU est d’avis que cette bande a facilité l’introduction de la drogue sur le territoire mauricien. La bande avait été interceptée en pleine mer le 30 octobre 2018, au large du Coin de Mire par l’ADSU et la NCG. Elle avait 110 kilos d’héroïne, estimés à Rs 1,6 milliard en sa possession. Les membres du réseau d’Oomar Karrimbaccus auraient, en pas moins de quatre occasions, fait entrer de la drogue à Maurice, estime l’ADSU.  La brigade antidrogue oriente un volet complet de son enquête sur l’aspect de complicité des bateaux de pêche en haute mer. Pas moins d’une trentaine de personnes ont été interrogées dans le cadre de cette enquête. Outre Oomar Karrimbaccus, Fabrice Hemsley et Jean Michel Rosette avaient été arrêtés.

Oomar Karrimbaccus demeure le principal suspect dans cette affaire et il est soupçonné de complicité avec au moins trois autres réseaux, impliqués dans le trafic de stupéfiant. Les membres de ces réseaux sont placés sous une surveillance permanente de l’ADSU. Les enquêteurs scrutent une autre piste. Les nombreux bateaux de pêche étrangers qui mouillent dans la rade de Port-Louis pour décharger leurs cargaisons seraient impliqués dans cette affaire. L’ADSU estime qu’ils ont aidé à faire entrer des stupéfiants sur le sol mauricien. Nos sources proches de l’enquête soutiennent que c’est difficile d’avoir des soupçons à première vue sur ces bateaux, qui sont autorisés à pêcher dans nos eaux. Ils bénéficient de libre circulation dans nos zones maritimes. Ce qui faciliterait des transactions en haute mer, sans éveiller des soupçons. Les enquêteurs épluchent aussi les transactions du poissonnier Oomar Karrimbaccus avec des navires étrangers pour l’achat de cargaisons de poissons. Les conclusions devront être  connues dans les jours qui viennent.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • KFC