Live News

Saisie de Rs 7 millions de drogue synthétique : le suspect reste en détention

Le jeune homme a été arrêté dans une agence de Courrier Express à l'aéroport de Plaisance

Serait-il un intermédiaire qui a été envoyé pour récupérer le colis contenant de la drogue synthétique ? C'est ce que tentent d'établir des officiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) après l’arrestation de Winsley St-Flore. Ce dernier, un maçon de 28 ans, s’était présenté le mardi 19 mars dans une agence de Courrier Express à l'aéroport de Plaisance pour récupérer un colis dans lequel était dissimulé un kilo de drogue synthétique estimée à Rs 7 millions.

La drogue est soupçonnée de provenir de Dubaï. Elle a été envoyée au Forensic Science Laboratory aux fins d’analyse. 

Entre-temps, Winsley St-Flore a comparu devant le tribunal de Mahébourg, ce mercredi, sous une accusation provisoire d’importation de drogue. La police ayant objecté à sa demande de remise en liberté provisoire, le jeune homme a été reconduit en cellule policière.

«Différentes poudres» 

L’entourage du maçon intéresse les officiers de la brigade antidrogue. Ces derniers veulent savoir si le suspect dispose de biens. 

Par ailleurs, les enquêteurs de l’Adsu sont d’avis que cette drogue aurait pu être «melangée» au moins 6 ou 7 fois avant qu'elle ne soit mise en vente sur le marché. Car, «les différentes poudres» se trouvant dans des sachets ont été rarement été saisies sur le sol mauricien. L’enquête se poursuit.