Faits Divers

Saisie de Rs 3,8 millions d’héroïne : l’Adsu cible un réseau dans le Nord

Drogue Les limiers de l’Adsu et de la CANS ont découvert de la drogue dissimulée dans un haut-parleur.

La brigade anti-drogue n’écarte pas la possibilité d’une implication d’autres protagonistes dans l’importation de 256,28 grammes d’héroïne en provenance de Madagascar. Une Malgache et son contact local ont été arrêtés.

Un haut-parleur bourré d’héroïne. Tel est le bilan d’une fouille sur une passagère malgache le vendredi 18 janvier. Sandra Nathalie Nirina Ranaivoson, originaire d’Antananarivo, qui avait pris le vol MK 289, a débarqué à Maurice à 19 h  45. Cette entrepreneuse, âgée de 33 ans, devait se rendre dans une guest house à Pointe-aux-Biches.

Après le contrôle au comptoir d’immigration, la passagère s’est dirigée vers le Green Channel où ses bagages ont été soumis aux rayons X. Un haut-parleur bluetooth a suscité la curiosité des officiers de la Customs Anti-Narcotics Section (CANS). Lors d’un exercice de vérification, en présence des officiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) de l’aéroport, les agents ont découvert deux sachets soigneusement dissimulés à l’intérieur du haut-parleur. Après les premiers prélèvements sur place, la brigade des stups soupçonne la passagère d’avoir transporté de la drogue, notamment de l’héroïne.

Soumise à un feu roulant de questions, la mule a expliqué qu’elle devait remettre cet équipement à un habitant du littoral nord. La drogue saisie pèse 256,28 grammes et serait de l’héroïne. Sa valeur marchande est estimée à Rs 3 844 200.

Les limiers de l’Adsu ont alors monté un exercice de livraison contrôlée. La mule, placée sous haute surveillance, s’est rendue dans la guest house comme convenu. C’est samedi le 19 janvier que le contact local s’est pointé pour prendre livraison du colis. Il s’agit de Frank Aubert, âgé de 28 ans. Ce tatoueur, très connu dans cette région côtière, réside à Pointe-aux-Piments. Il a été arrêté et placé en détention policière. Les deux protagonistes devraient être présentés devant la justice en début de semaine.

En attendant son interrogatoire prévu cette semaine, les limiers ont déjà commencé un exercice de profiling sur Frank Aubert. Son train de vie et son récent voyage à l’étranger intriguent les enquêteurs. Selon nos recoupements, l’Adsu compte passer à la loupe ses amis proches ainsi que certains de ces clients.

Le quartier général de l’Adsu n’écarte pas la possibilité d’autres interpellations dans les jours à venir.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation