Live News

Saisie de Rs 15 M de matières premières pour la fabrication de drogue de synthèse : la Special Striking Team arrête un jeune de 22 ans 

Arbaaz Samodhee a été arrêté alors qu’il venait prendre livraison la substance utilisée pour fabriquer de la drogue de synthèse.

Des substances utilisées dans la fabrication de drogue de synthèse ont été saisies par la Police Head Quarters Special Striking Team (PHQ SST). Disposant de renseignements précis, le 22 avril dernier, les enquêteurs dirigés par le surintendant Ashik Jagai ont effectué une descente dans un entrepôt de colis international situé à Pailles. Sur place, les policiers ont effectué des vérifications sur un colis arrivé au pays depuis le 1er avril dernier en provenance de Chine. Lors de cet examen, ils ont découvert des substances utilisées dans la fabrication de drogue de synthèse. 

Le colis, qui était destiné à un garage mécanique situé à Pamplemousses, a été mis sous scellés. Au pesage, il indique un poids d’un kilo. Cette substance que la police soupçonne d’être utilisée dans la fabrication de drogue est estimée à Rs 15 millions. Elle a été expédiée au Forensic Scientific Laboratory pour être examinée. 

Par la suite, les enquêteurs ont effectué un exercice de Controlled Delivery dans le Nord de l’île. Un jeune homme âgé de 22 ans, Arbaaz Samodhee, employé dans un magasin de tuning, s’est manifesté pour prendre livraison de ce colis. Il a été placé en état d’arrestation sur le champ. Cet habitant de Plaine-Verte fait l’objet d’une accusation provisoire de « Attempt To Possess Material To Be Used For The Preparation Of Dangerous Drug ». Il est maintenu en détention policière. 

Cette saisie met en lumière une astuce utilisée par les caïds qui consiste à importer séparément différentes composantes utilisées dans la fabrication de drogue de synthèse. Une fois toutes les composantes arrivées au pays, les « chimistes » œuvrant pour le compte de caïds de drogue s’attellent à effectuer le mélange pour produire les « Synthetic Cannabinoids ». Cette drogue très répandue à travers le pays est écoulée à Rs 100 la dose dans les différents points de deal du pays.

En décembre 2023, un groupe de présumés fabricants de drogue de synthèse était tombé dans les griffes de la brigade antidrogue de l’aéroport. Le trio Andy Ambea, Daniket Rummun et Vinesh Ruttun s’était manifesté à Flic-en-Flac pour récupérer des poudres considérées comme étant primordiales dans la fabrication de drogue de synthèse.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !