People

Sabrina et Pamela Patten : une complicité sans failles

Sabrina et Pamela sont très complices. Sabrina et Pamela sont très complices.

Comme sa mère, l’animatrice Pamela Patten, Sabrina n’a pas froid aux yeux et n’a pas peur des défis. Elle bouillonne d’idées innovantes. Elle marche dans les pas de sa mère et vient tout juste de lancer ses premières vidéos culinaires sur le site YouTube « C Cook ».

« Je suis une grande mangeuse, j’aime les bons aliments, je peux passer des heures au supermarché, j’y dépense mon argent sans compter »

« Enfant déjà, je suivais ma mère comme son ombre dans les coulisses de ses émissions ou des spectacles. » Sabrina ne voulait pas en rater une miette. Fascinée par ce monde de strass et de paillettes, c’est tout naturellement qu’elle développa son amour pour les autres et pour la scène.

Sabrina se plaît à partager sa passion pour la cuisine sur YouTube.
Sabrina se plaît à partager sa passion pour la cuisine sur YouTube.

Extravertie et charismatique, la fille de l’animatrice Pamela Patten a toujours su ce qu’elle voulait faire de sa vie. Elle est née en Angleterre, alors que sa maman travaillait à la BBC. Elle a grandi au Canada, puis s’est rendue au collège en Angleterre, où elle a poursuivi ses études tertiaires en droit anglais, avant de finir avec une spécialisation en droit français en France.

Avide de découvertes durant cette même période, Sabrina se voit offrir l’occasion de travailler pour le consulat de France à Pondichéry. Mais au fil du temps, le besoin d’être auprès de sa mère se fait sentir. « Nous sommes très complices et sa présence me manquait, je suis donc retournée pour elle. »

Dans l‘arène

Sabrina est également maman.
Sabrina est également maman.

À la télé, à la radio, dans des spots publicitaires ou encore comme maître de cérémonie dans les conférences, Sabrina s’essaie à cet univers qui lui colle à la peau et s’y plaît. À l’époque, elle est choisie pour l’émission Latitude 21, elle auditionne aussi pour la série Trame, pour laquelle elle décroche un rôle.

À 22 ans, une maîtrise en poche, elle se jette dans l’arène, mais déchantera bien vite lorsqu’elle prend conscience que l’univers légal à Maurice ne correspondait pas à ses attentes. Elle décide alors de laisser tomber le droit pour s’orienter vers l’entrepreneuriat, quelque chose qui l’a toujours énormément plu.

« La fibre entrepreneuriale coule dans mes veines, mes grands-parents maternels et paternels avaient leur propre business. » Elle fait ses débuts dans de domaine de l’éducation en lançant en 2005 un Kid’s Club. Puis, il y a six ans, Sabrina, en grande amoureuse de bonne cuisine, se met à la restauration dans la gestion de cafétérias d’entreprises et d’écoles.

« Je suis une grande mangeuse, j’aime les bons aliments, je peux passer des heures au supermarché, j’y dépense mon argent sans compter. Déjà à l’université, pendant que mes amis dépensaient leur argent en s’amusant, moi je m’achetais des ingrédients pour cuisiner. »

La cuisine est son dada. C’est pour cette raison que Sabrina accepte l’idée d’être le premier visage de la chaîne culinaire YouTube « C Cook ». Elle y présente ses recettes et ses astuces.

« Au début, je pensais ne pas être à l’aise, mais lorsque je me suis retrouvée en cuisine, j’ai laissé de côté ma timidité et mon manque de confiance en moi et tout s’est fait naturellement. Je me plais à faire des vidéos culinaires, à partager ma passion et mon amour pour la cuisine avec les autres. »

Sabrina confie d’ailleurs qu’ayant des amis aux quatre coins du monde, elle prévoit de présenter également des recettes authentiques du monde.

Elle parle de sa mère comme d’un mentor et d’un guide. « On est proche, on se dit tout et elle m’encourage en toute circonstance », confie-t-elle. « J’étais toujours en coulisses avec elle, je la suivais partout. Cet univers de spectacle, de maquillage, de coiffure qui demande d’articuler dans un français parfait, tout cela m’intriguait et au fond de moi, je voulais suivre ses pas. Aujourd’hui, c’est moi qui souhaite la rendre fière de moi. »

Pamela avoue être fière de sa fille. « Elle est très discrète en paroles, mais m’encourage et apprécie mon travail. Je suis très proche de ma fille, on se dit tout, on s’entend bien et on rigole beaucoup. Je suis fière de son parcours, elle court dans tous les sens et entreprend beaucoup de projets en même temps et c’est ce qui fait son charme. »

Sabrina nourrit le rêve d’ouvrir son propre restaurant. « En attendant, je continue à faire croître mon entreprise et à multiplier les cantines d’école. J’envisage de m’occuper du Kid’s Club de l’hôtel So Flo de façon permanente. »