Live News

Sa soeur accusée de maltraitance - Bianka, la tante des enfants abusés : «Mo pa ti dakor ek sa lavi la»

La maison dans laquelle la fillette de 3 ans a ete retrouvée

Tristesse et désarroi profonds suite au viol des petites de trois et neuf ans, rapporté en début de semaine, à Cité-Anoska. En toile de fond, Bianka, la tante de ces enfants, décrit la descente aux enfers de leur mère.

«Depi touletan, li ti kontan tap so zafer me depi linn al rest Site Anoska, linn anpire ». Celle qui parle a pris ses distances avec Sintia (*prénom modifié), 29 ans, la mère des deux enfants violés de Cité-Anoska. Mais en tant que sœur cadette, Bianka, 27 ans, en sait un rayon sur Sintia. Habitant Chemin-Grenier, cette mère de quatre enfants explique qu’elle fréquente rarement sa sœur. Même si, dans l’après-midi du lundi 29 juin, les deux filles ainées de Sintia avaient été ramenées de chez elle par les enquêteurs de la brigade pour la protection des mineurs de la Central Division.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans l'édition du Défi Quotidien de ce jeudi 2 juillet. Le journal est aussi disponible en version e-Paper. Découvrez notre espace abonné sur ce lien : https://kiosk.defimedia.info/

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !