Xplik ou K

Sa pension d’invalidité supprimée après 10 ans

Belinda Belinda se retrouve à présent sans aucun revenu financier.

Elle n’en revient pas. Souffrant d’épilepsie, sa pension d’invalidité a été supprimée, malgré des appels.

Belinda E., habitante de Trou-d’Eau-Douce explique que sa pension d’invalidité a été supprimée depuis un an. « J’ai reçu une lettre le 6 décembre 2017 qui m’informait que ma pension serait supprimée.  J’ai fait appel, mais la demande a été rejetée. Le même scenario s’est répété à quatre reprises et je vis toujours sans pension. Je souffre de crises d’épilepsie et de dépression. Ma lettre indique que la pension a été supprimée parce que je ne suis pas invalide à 60%. Je n’en suis donc pas éligible. C’est illogique. J’ai bénéficié de cette pension depuis une dizaine d’années. Comment se fait-il qu’aujourd’hui les officiers trouvent que je ne suis plus éligible. Se sont-ils trompés toutes ces années ? » s’insurge-t-elle. 

Belinda vit seule avec sa fille qui ne travaille pas. Les deux femmes se retrouvent à présent sans aucun revenu financier.

Selon Raffick Seegoolam, Commissaire au ministère de la Sécurité sociale, la pension d’invalidité est attribuée à une personne sur recommandation du médecin du conseil médical. « Si les docteurs du Board ne recommandent pas le/la patient/e alors, il/elle n’obtiendra pas de pension. Il faut que sa demande soit approuvée par ce conseil. Il est vrai que dans le cas de Belinda, elle bénéficiait de cette pension depuis une dizaine d’années. Toutefois, les médecins ont peut-être trouvé une amélioration de son état de santé, d’où le rejet de sa demande. Dans ce cas, elle peut toujours solliciter une allocation sociale qui pourrait la dépanner », a expliqué le commissaire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !