Explik Ou Ka

Sa fille mise à la porte du collège pour mauvaise conduite : les déboires d’une mère pour trouver un autre établissement scolaire

Le ministère offre un service de ‘counselling’ aussi.

Corinne Blaize, habitante de Ste-Croix, mère de famille et âgée de 34 ans, est dans la tourmente. Cette maman soutient avoir fait la tournée de la Zone 1 pour trouver un autre collège pour que sa fille refasse le Grade 9, sans aucun résultat. « Ma fille a mal travaillé l’an dernier, ses résultats ne sont pas favorables et l’école l’a mise à la porte pour mauvais comportement », fait ressortir la trentenaire. 

Ce que déplore la mère de famille, c’est surtout le fait que l’établissement scolaire l’a mise à la porte sans lui avoir donné la chance de repasser  le Grade 9. « J’ai déposé de nombreuses demandes dans pratiquement tous les collèges dans la zone 1, mais tous les collèges sont remplis, tandis que certains refusent carrément l’entrée de ma fille dans leur établissement », relate Corinne. « Je ne sais plus quoi faire, je ne peux laisser une enfant de 14 ans à la maison. De plus, je n’ai pas les moyens de payer les frais pour un établissement scolaire du privé, les frais réclamés sont au-delà de mes capacités financières, car je ne gagne pas un gros salaire », confie la mère. Quant à l’adolescente, selon sa mère, elle ne souhaite pas non plus arrêter sa scolarité, elle souhaite poursuivre l’école malgré sa faible performance de l’année dernière.

Interrogé, Deeneesh Seeharry, l’attaché de presse du ministère de l’Éducation a souligné que concernant la mauvaise conduite, il y a un service d’écoute qui est mis à la disposition des élèves pour les aider à parler de leurs appréhensions, de leurs problèmes. Dans les cas difficiles comme les soucis de comportement, le service de ‘counselling’ les aide et les encadre pour retrouver un comportement acceptable pour les établissements scolaires. Toutefois, l’attaché de presse ajoute qu’il faudrait normalement donner la chance à un/e élève de refaire sa classe en cas d’échec. «À notre niveau, nous verrons ce qui pourrait être fait et nous contacterons les parents très prochainement pour trouver une solution, car toute décision doit être prise dans l’intérêt de l’enfant et à son âge, selon la loi, l’étudiante doit être scolarisée », a-t-il affirmé.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP