Actualités

Rupture de contrat : la Barclays Bank sommée de payer USD 1,7 M à un client

Barclays Bank Un riche client reproche à la Barclays Bank de lui avoir fait perdre 10 millions de dollars américains.

La chambre commerciale de la Cour suprême a condamné la Barclays Bank à payer des dommages de USD 1 669 243 à Risk Reduction International Ltd, une entreprise appartenant au Sud-Africain Frederick Lutzkie. Le client faisait valoir que la banque n’avait pas suivi ses directives, lui faisant ainsi perdre de l’argent. 

Risk Reduction International Ltd, engagée dans le secteur minier en Afrique du Sud, a obtenu un jugement contre la Barclays Bank. Dans un verdict rendu le lundi 5 novembre 2018, la chambre commerciale de la Cour suprême condamne la banque à verser 1 669 243 de dollars américains à l’entreprise. Cette société, qui a pour ultime bénéficiaire le Sud-Africain Frederick Lutzkie, réclamait en fait 10 534 278 de dollars américains à la banque. 

Directives non suivies 

Le montant réclamé correspond, selon le client, à la perte qu’il dit avoir subie par la faute de la Barclays Bank. Frederick Lutzkie accusait l’institution bancaire de ne pas avoir suivi ses directives en date du 15 septembre 2011. Consignes qui disaient qu’il fallait convertir 252 389 652,31 de rands sud-africains en dollars américains. Somme que détenait la compagnie du Sud-Africain sur son compte à la Barclays Bank. 

L’entreprise est titulaire d’un compte auprès de la banque depuis 2001. Le Sud-Africain dit s’être laissé convaincre à participer à des opérations de change par une cadre de la banque. Il s’agissait de convertir tous les dollars américains du compte de sa compagnie à la Barclays Bank, en rands, puis en dollars américains, en profitant de l’évolution du marché des devises. 

Selon Frederick Lutzkie, il a, sur avis de la cadre de la banque, donné des instructions verbales pour convertir environ USD 38 millions du compte de Risk Reduction International Ltd en rands à un taux de 7,25 rands par dollar américain. Le 25 août 2011, la cadre supérieure de la banque l’aurait informé que la directive avait été exécutée et que la banque avait acheté 15 millions de dollars américains contre des rands au taux de 7,25 rand par dollar américain. Après cette conversion, le dollar américain s’est apprécié tandis que le rand s’est déprécié. 

Selon le Sud-Africain, l’employée de la banque lui a présenté des excuses, lui promettant que la banque compenserait la perte. Risk Reduction International Ltd était représentée par Mes Rishi Pursem, Senior Counsel, Treeyam Ramlallah et le Senior Attorney, Rajesh Bucktowonsing.