Xplik ou K

Ruisseau La Paix, Port-Louis : des pans de mur et du passé risquent de disparaître

Ruisseau La Paix

Abdool Rahman, un auditeur de Radio Plus, se dit inquiet que les pierres d’antan qui se détachent peu à peu des murs de soutènement du ruisseau La Paix se fassent voler. Il souligne l’importance de préserver cette partie de notre patrimoine.

Véritables témoins de l’histoire, les murs qui longent le ruisseau La Paix, à Port-Louis, se désagrègent peu à peu. Les pierres, taillées à l’ère coloniale pour former le canal permettant d’acheminer l’eau provenant des hauteurs de la capitale jusqu’à la mer, se détachent graduellement des parois des murs de soutènement.

Abdool Rahman, qui habite morcellement Raffray, Terre-Rouge, a fait parvenir à la rédaction de Radio Plus une série de photos qu’il a lui-même prises. Ces clichés montrent le triste état dans lequel se trouve une partie de ce ruisseau. Cela s’étend de l’hôtel Pakistan jusqu’à la rue Desforges, dans la partie qui rejoint la rue Royale.

Certaines pierres jonchent le sol. Abdool Rahman, qui est un ancien employé de la municipalité de Port-Louis, craint qu’elles finissent par disparaître. D’où son appel à Radio Plus pour alerter le public. Notre rédaction a contacté le lord-maire Mahfooz Moussa Cadersaib. Ce dernier a donné l’assurance qu’il enverrait des officiers sur le site. Il a aussi promis que des réparations seront rapidement faites. Démarche qui a ravi Abdool Rahman, soucieux de la préservation de ces pierres qui font partie de notre patrimoine et qu’il faut à tout prix préserver.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective