Explik Ou Ka

Rue St-Clément, Curepipe : l’asphaltage de la route et la construction de drains complétés

Les travaux ont été complétés à la grande satisfaction des usagers.

Après plusieurs années d’attente et de calvaire pour les automobilistes, la rue St-Clément à Curepipe a été asphaltée, il y a moins d’une semaine. Dans l’ensemble, les usagers de la route sont satisfaits. 

La rue St-Clément est une rue très fréquentée. Des travaux ayant trait à la construction de drains avaient débuté l’an dernier suite à plusieurs plaintes d’accumulation d’eau et d’inondations, lors des grosses pluies, à proximité d’une église de la région. Ces travaux, entrepris par la National Development Unit, ont pris pas mal de temps avant d’être complétés, selon les dires de certains usagers de la route. 

Vikash, un automobiliste, précise qu’au début, la route était devenue impraticable. « Il y avait des travaux d’excavation qui ont endommagé l’asphalte et laissé des trous béants qui étaient dangereux pour les conducteurs. » 

Les travaux, qui s’étendaient sur au moins 400 mètres, ont été complétés juste avant la grande rentrée. Le maire de la ville, Hans Marguerite, le PPS de la circonscription et les députés ont fait une visite des lieux le weekend dernier.

curepipe
Des drains et des trottoirs ont été installés à St Clément.

Parole aux citadins 

Murvin : « C’est un vrai soulagement que cette route ait été asphaltée, que ce soit pour les automobilistes ou les piétons. Lorsqu’il pleuvait et avec les accumulations d’eau, les piétons marchaient où ils pouvaient. À présent, il y a des trottoirs et c’est plus sécurisé tant pour les piétons que les automobilistes. » 

Rachel : « Les travaux, qui devaient être faits depuis plusieurs années, sont enfin finis. Maintenant, il faut que chacun prenne ses responsabilités. Il y a des trottoirs et il faut que les piétons les utilisent. Parfois, je vois certaines personnes qui marchent toujours sur la rue… ». 

Jean-Marc : « Les travaux, c’est bien, surtout l’asphaltage, mais je me demande si les trottoirs étaient nécessaires parce que c’est une rue étroite qui s’est davantage rétrécie… De plus, il faudrait procéder au marquage routier très vite parce que le dos d’âne à cet endroit n’est pas visible et il y a des risques d’accidents. »

Kanto : « J’habite dans la région, je n’étais pas au pays depuis quelque temps mais j’ai constaté une amélioration. Toutefois, je pense que l’asphaltage aurait pu être effectué sur la totalité de la rue. »

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !