Politique

Rs 48 millions au fils de Soodhun - Paul Bérenger : «On fait du trafic avec la terre du peuple»

Paul Bérenger s’en est pris à Showkutally Soodhun lors de sa conférence de presse, samedi. Il l’a attaqué concernant le bail que son fils a transféré à des Chinois pour un profit de plusieurs millions de roupies et la visite officielle du ministre de l’Intérieur de l’Arabie Saoudite.

Après les incertitudes et les turbulences de ces dernières semaines, le Mouvement militant mauricien (MMM) a eu droit à un retour à la normale ce week-end. Après la réunion du comité central, qui a avalisé la composition du nouveau bureau politique (BP), le leader, Paul Bérenger, a tenu une conférence de presse à l’hôtel Hennessy Park, à Ébène. Showkutally Soodhun était au centre des sujets abordés.

« Après les Rs 15 millions de Raj Dayal, maintenant ce sont les Rs 48 millions de l’ex-ministre Soodhun et de son fils », a déclaré Paul Bérenger. « On fait du trafic avec la terre du peuple. »

Rappelons que le fils de Showkutally Soodhun a engrangé la somme de Rs 48 millions en février 2017 en vendant ses parts dans la société Mohamad Umeeir Ibne Showkut à des Chinois. La société est propriétaire d’un bail sur des pas géométriques à Grand-Baie. Une transaction qui permet de vendre de façon indirecte les baux de l’État sur les pas géométriques, ce qui est normalement interdit. L’affaire a été portée devant l’Assessment Review Committee. Le Government Valuer estime que cette transaction est « sous-évaluée ».

C’est encore Showkutally Soodhun qui a fait l’objet de l’ire de Paul Bérenger, cette fois en ce qui concerne la visite officielle du prince et ministre de l’Intérieur saoudien, Abdulaziz Bin Saud Bin Naif Bin Abdulaziz Al Saud, à Maurice. Il estime que le protocole établi n’a pas été respecté. « Ce n’est pas possible d’accueillir un pays comme l’Arabie saoudite dans une absence de protocole comme s’il s’agissait d’une plaisanterie », a-t-il expliqué.

Pour le leader du MMM, qu’on soit d’accord ou pas avec l’Arabie saoudite, il s’agit d’un pays qu’il faut traiter avec respect et non « comme le joujou de Showkutally Soodhun ».

Avant cette conférence de presse, le comité central du MMM s’était réuni pour valider la constitution de l’équipe dirigeante proposée lors de la réunion du BP de ce mercredi. Paul Bérenger a été reconduit au poste de leader. Les propositions faites pour les postes de leaders adjoints, de président du parti et de secrétaire général ont été également avalisés par le comité central. Pour Paul Bérenger, il s’agit d’une équipe s’inscrivant dans la continuité.