Actualités

Rs 10 M réclamées au PM

Il affirme que le PM a tenu des propos diffamatoires à son égard lors d’un meeting à St-Pierre le 9 septembre 2016. L’avocat Kailash Trilochun réclame à ce dernier des dommages de Rs 10 M pour faute. L’homme de loi soutient que les propos de l’actuel Premier ministre insinuent qu’il est une « personne violente et dangereuse ». L’avocat évoque que Pravind Jugnauth lui a demandé de « step down » comme président de la Financial Intelligence Unit (FIU). Cela fait suite à une allégation de la part d’un certain Sylvio Candahoo qu’il (Kailash Trilochun) aurait commandité l’agression du président de l’Information Communication Technologies Authority (Icta). Pour lui, ceci constitue une faute. D’où sa réclamation de Rs 10 M de dommages à l’égard de l’actuel Premier ministre. L’affaire sera appelée pour la première fois le 18 octobre 2018 devant la Master’s Court.