Live News

Royaume-Uni : Suella Braverman fait déjà polémique

Suella Braverman. Suella Braverman.

La nouvelle Attorney General du Royaume-Uni, Suella Braverman, d’origine mauricienne, fait déjà parler d’elle dans la presse anglaise. Selon le Daily Mail, The Observer et The Guardian, elle serait membre d’un culte religieux bouddhiste dont le fondateur fait face à plusieurs allégations d’être un prédateur sexuel. Selon les médias anglais, elle est membre de l’ordre Triratna, une grosse secte bouddhiste, qui a été empêtrée dans plusieurs cas d’abus sexuels.

Selon les allégations, Dennis Lingwood connu comme Sangharakshita, fondateur de cette secte aurait, dans les années 1970 et 1980, utilisé sa position pour abuser de plusieurs membres. Il avait par la suite présenté des excuses pour sa conduite. Il est mort à Hereford, le 30 octobre 2018.

Suella Braverman a refusé de commenter sur ses liens avec la secte bouddhiste. Cependant, elle a été aperçue au London Buddhist Centre, appartenant au Triratna. Au niveau de Triratna, on explique que le fondateur, Sangharakshita, n’a jamais été accusé et trouvé coupable du moindre crime.

Certaines prises de position de Suella Braverman ont aussi commencé à faire polémique dans le cercle juridique anglais. La nouvelle Attorney General a appelé le Royaume-Uni à reprendre le contrôle du système judiciaire en Angleterre, à remettre en question la Human Rights Act anglaise, et a critiqué le grand nombre de Judicial Reviews. Ce qui a soulevé un tollé sur l’indépendance du judiciaire en Angleterre.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !