Magazine

Roy Dance Studio fête ses six ans

Gaurav Roy Kumar accompagné de ses instructeurs. Gaurav Roy Kumar accompagné de ses instructeurs.

Le Roy Dance Studio a présenté, le samedi 7 septembre, son sixième spectacle annuel au Paul-Octave-Wiehe Auditorium, à Réduit. 610 spectateurs et 200 danseurs étaient réunis dans une ambiance euphorique. Au programme, dix-neuf numéros de danse bollywodienne par les élèves de Rose-Belle, de Flacq et d’Eau-Coulée.

La prestation d’ouverture des élèves sur une danse traditionelle originaire du Bengale, accompagnée de Prakash Neerunjun.
La prestation d’ouverture des élèves sur une danse traditionelle originaire du Bengale, accompagnée de Prakash Neerunjun.

Il y avait une file d’attente interminable à l’entrée de l’auditorium. La patience du public était épuisée.

À l’ouverture du spectacle, bonne humeur, chant et applaudissements étaient au rendez-vous pour la prestation de deux groupes dirigés par les chorégraphes Vandana Ramasawmy et Prakash Neerunjun, du RDX Indo Mauritian Dance Group.

Le medley tant attendu du Groupe RDX Indo Mauritian Dance Group.
Le medley tant attendu du Groupe RDX Indo Mauritian Dance Group.

L’ouverture était de taille avec deux danses, une originaire du Bengale et l’autre du Punjab. « C’est la première fois que les élèves ont l’occasion de présenter une danse traditionnelle du Bengale à l’ouverture. Je suis du Bengale, c’était donc un moment fort en émotion pour moi », fait ressortir Gaurav Roy Kumar.

Plusieurs groupes suivant des cours de danse au Roy Dance Studio, à Eau-Coulée, Flacq et Rose-Belle, ont eu l’occasion de présenter des numéros de danse. Les danseurs étaient âgés de 5 ans à 60 ans. Le groupe des 50+ a préparé deux performances sur des chansons cultes de Bollywood.

Petits et grands, ils se sont tous prêtés au jeu.
Petits et grands, ils se sont tous prêtés au jeu.

« Ce n’est pas la première fois que nos élèves du batch 50+ ont l’occasion d’offrir une prestation au public. Ils avaient pris cette initiative l’an dernier. Néanmoins, c’est toujours un plaisir de voir que les anciens prennent autant de plaisir dans cette forme d’art. Le message qu’on veut transmettre, c’est qu’il n’y a pas d’âge ou de limite. La danse garde tout le monde en bonne santé et rend heureux », indique-t-il.

Un autre moment fort du spectacle était le spectacle grandiose qu’a offert le RDX Indo Mauritian Dance Group sur un medley des tubes à succès. « En tant que groupe professionnel de danse, RDX a pour but d’être en innovation et expérimentation constante. Notre performance sur les nouveaux tubes témoigne de notre passion à innover et à constamment surpasser nos limites. » Et d’ajouter que cette synergie parfaite devient une réalité grâce aux danseurs professionnels qui l’accompagnent.

Vandana Ramasawmy règne en maître, accompagnée de ses élèves sur une danse authentique du Punjab.
Vandana Ramasawmy règne en maître, accompagnée de ses élèves sur une danse authentique du Punjab.

Gaurav Roy a tenu à féliciter son équipe d’instructeurs. « Pour nous, c’est une grande réussite d’avoir franchi l’étape des six ans en tant que groupe. De plus, l’année 2019 a été une année fructueuse pour nous, avec la venue du chorégraphe et professeur à l’université du Texas, Fred Darsow. C’était un immense privilège de pouvoir l’accueillir dans notre studio, afin de collaborer sur le projet Undaunted avec quatre de mes danseurs », explique-t-il.

Il a profité de l’occasion pour confier ses projets pour décembre à Le Dimanche/L’Hebdo. « Nous avons deux projets en cours, notamment une Dandiya Night (NDLR., le Raas, ou Dandiya, est une forme de danse traditionnelle originaire de Gujrat, ainsi que du Rajasthan.) Et pour promouvoir les artistes locaux, un spectacle signé par les meilleurs, afin de montrer que Maurice est un pays qui regorge de talents », dit-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation