Live News

Rosida Oozeer, invalide et mère de deux enfants : «Nous n’avons plus rien à manger. Aidez-nous s'il vous plaît»

«Mo dan la penn. Mo nepli ena nanye kot mwa». Rosida Oozeer, une habitante de la rue Arsenal à Port-Louis, dit vivre un véritable calvaire en cette période de « total lockdown » pour cause d’état d'urgence sanitaire. Les commerces étant fermés depuis cinq jours, elle affirme qu'elle n'a plus rien pour se nourrir ni nourrir les siens. Elle est effondrée.  

Mère de deux enfants, dont l'un a 4 ans, Rosida, qui perçoit une pension de veuve, ne figure malheureusement pas parmi les 35 000 familles enregistrées sous le Social Registry Mauritius (SRM). 

Amputée de son pied droit, se déplaçant à l’aide d’une béquille, elle fait des petits boulots, tels que du repassage pour joindre les deux bouts. Depuis le début du confinement, son stock de nourriture s’est épuisé.

« Mo ti pe gegn pansyon invalid, me lan dernie pansyon inn koupe pandan 5 mwa. Apre monn fer demand monn swazir pou pran pansyon vev. Mo ena 2 zanfan, seki mo ti ena monn manze. Mo fer enn apel mo gegn led, pou mo kapav don mo bann zanfan manze», implore Rosida Oozeer
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !