Xplik ou K

À Rose-Belle : deux voisins se disputent une impasse

Rose-Belle

« Je vis sur un terrain qui appartient à l’État. Mon voisin a son terrain. Il a une entrée personnelle de l’autre côté de la rue. Pourquoi utilise-t-il cette impasse », s’interroge continuellement Rama, policier habitant à Rose-Belle.

En effet, cette impasse se situe entre sa maison et celle de son voisin. Depuis une vingtaine d’années, Rama a fait une demande auprès du ministère du Logement et des Terres pour avoir ce terrain situé à côté de sa maison pour faire une plantation. Il avance que le ministère lui a répondu par écrit que le terrain ne sera pas alloué pour planter. Raison : il sert d’impasse pour son voisin et lui.

Un préposé du ministère de tutelle nous explique que « Rama occupe déjà deux portions de terrain de l’État. C’est injuste qu’il n’accepte pas de partager une impasse avec son voisin ».  

Le plaignant détient déjà 141.2 m2 qu’il utilise pour cultiver la terre.