Live News

Rodrigues : le patron du CCID, Devanand Reekoye, sur place pour retrouver le fugitif Jean-Maurice Collet

Le patron du Central CID, le DCP Devanand Reekoye

Bientôt un mois que le meurtre de Chancella Perrine, 22 ans, mère de trois enfants, a été commis à Rodrigues. Le présumé meurtrier Jean-Maurice Collet, est toujours en fuite.

Des éléments de la force policière mauricienne dirigés par le patron du Central CID, le DCP Devanand Reekoye, sont sur place depuis samedi soir, 14 septembre. Avec un seul objectif affiché : épauler la police rodriguaise pour permettre l’arrestation rapide du fugitif, Jean-Maurice Collet.

Dans une déclaration à Radio Plus, le chef du CCID, Devanand Reekoye se dit déterminé à mettre un terme à la cavale du jeune homme. Il appelle aussi la population rodriguaise à communiquer toute information pouvant amener à l’arrestation du fugitif. Le patron CCID prévient que toute personne aidant Jean-Maurice Collet dans sa cavale sera poursuivie par la justice.

Par ailleurs, la présence du fugitif est signalée un peu partout dans l’île (Contour-Oblasse, Mont Venus, Fond La Digue, Pointe Meunier, Cite Patate, île Michel, Roseaux, Mont Venus ou bien encore à Piment Reposoir) mais Jean-Maurice Collet passe toujours entre les mailles du filet.

Pour rappel, Chancella Perrine, 22 ans, mère de trois enfants, a été poignardée mortellement par son ex-concubin, Jean-Maurice Collet, le 20 août dernier alors qu’elle regagnait son domicile dans la région de Citron Donis à Rodrigues. La jeune mère s’était séparée de Jean-Maurice Collet il y a plusieurs mois. Le drame s'est produit sous les yeux impuissants des trois enfants de Chancella Perrine.

L’aide-chauffeur de 29 ans était en liberté conditionnelle pour avoir essayé de mettre le feu à la maison de son ex-concubine.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !