Live News

Roches-Brunes : La fille de la DCP Aubeeluck ligotée, bâillonnée et menacée par un revolver avant d’être dépossédée de ses bijoux

La Deputy Commissioner of Prisons Aubeeluck

Qui pouvait bien en vouloir à la fille de la Deputy Commissioner of Prisons (DCP), Mme Aubeeluck, de Beau-Bassin ? Ce que tentent de déterminer les enquêteurs après que la fille du haut-gradé a été victime d’un vol avec violence à son domicile à Roches-Brunes, ce vendredi 12 octobre. La thèse de vengeance n’est pas à écarter. 

Dans sa déposition à la police de Camp-Levieux, la jeune femme, âgée de 26 ans, a relaté qu’elle se trouvait dans la cuisine quand elle a entendu un bruit assourdissant. Il était aux alentours de 10h00. Elle a alors changé de pièce pour s’enquérir de l’origine du bruit. À son grand étonnement, la jeune femme est tombée nez-à-nez avec un individu. Celui-ci était encagoulé et armé d’un revolver.

Sans crier gare, le malfrat s’en est pris à elle. Sous la menace de l’arme à feu, la jeune femme dit avoir été contrainte à lui remettre les bijoux. Son forfait commis, le malfrat a alors ligoté les mains de la fille du DCP Aubeeluck à l’aide d’un scotch avant de lui couvrir la tête avec un vêtement. Entre-temps, le malfaiteur a fait croire à la jeune femme qu’il n’est pas seul dans la maison. Aux dires de la victime, le suspect lui a confié qu’il connaît bien ses parents, notamment sa mère, qui travaille à la prison de Beau-Bassin. 

Le malfrat a ensuite fait main basse sur le sac de la jeune femme qui contenait sa carte bancaire avant de prendre la poudre d’escampette. Toujours sous le choc, la jeune femme parvient à alerter sa mère. L’adjointe au Commissaire des Prisons de Beau-Bassin est arrivée rapidement chez elle en compagnie d’autres gardes-chiourmes ainsi que des policiers. Le suspect est activement recherché.
 

Jouer Mega Millions