Faits Divers

A Roches-Bois : le manque de sécurité déploré 

C’est le « black-out » à la tombée de la nuit, dit Judex Ratna, président du Groupe Mouvement Social de Roche- Bois.

Selon lui, il est vraiment dangereux de traverser à la tombée de la nuit, à proximité de la passerelle et sur la route Royale, surtout pour les femmes qui risquent de se faire agresser. 

Judex Ratna lance aussi un appel au gouvernement afin que les infrastructures soient réparées. Il déplore le fait que le gymnase et le terrain de foot soient laissés à l’abandon.