People

Rochana Lukea-Gopaul : que du kathak!

Rochana Desai Lukea-Gopaul pratique le kathak depuis qu’elle a cinq ans.

Une cinquantaine d’élèves de l’école de danse classique indienne, Nrutya-Naad, a présenté un spectacle haut en couleurs le vendredi 31 janvier. Une occasion pour sa fondatrice, Rochana Desai Lukea-Gopaul, de marquer les dix ans de l’établissement. Celle qui compte plus de 30 ans dans la pratique du kathak veut davantage promouvoir cette danse. 

Nrutya-Naad a présenté Nrutyavrushti saison 4 le vendredi 31 janvier. Le spectacle marque les dix ans d’existence de Nrutya-Naad - Nrutya signifie danse et Naad musique -, l’école est spécialisée dans l’enseignement du kathak, la danse classique indienne. La fondatrice, Rochana Desai Lukea-Gopaul, explique : « Chaque deux ans, notre école concocte un spectacle afin de montrer aux parents et autres proches ce que les élèves ont appris.

Le but est aussi de mieux faire connaître cette forme de danse classique au public mauricien. Je ne reçois que des commentaires positifs depuis la présentation de la saison 4 et, si jamais il y a des critiques, nous serons à l’écoute. » 

Costumes, coiffures, maquillage et décoration, les préparatifs ont démarré en octobre 2019.
Costumes, coiffures, maquillage et décoration, les préparatifs ont démarré en octobre 2019. 

Les préparatifs du spectacle ont démarré en octobre 2019. Rochana Desai Lukea-Gopaul s’est penchée sur la chorégraphie axée sur la musique de Bollywood. Elle ajoute : « Depuis la création de l’école, nous nous sommes concentrés sur des chorégraphies issues des musiques classique et dévotionnelle. Quelques années de cela, nous avons essayé avec la musique fusion, c’est-à-dire, une rencontre entre la musique orientale et occidentale. En 2020, nous avons voulu faire les choses différemment tout en respectant les règles du kathak en relevant le défi avec la musique de Bollywood. » 

Rochana Desai Luckea-Gopaul, de Quatre-Bornes, pratique le kathak depuis l’âge de cinq ans. Elle confie: « J’ai développé une passion pour les arts à travers mes parents. Quand j’étais enfant, ma maman pratiquait la danse et son papa faisait du théâtre. J’ai appris la danse classique indienne au Gandhi Ashram à Vacoas. Je me suis perfectionnée alors que j’étudiais au collège Hindu Girls à Curepipe. »

Elle a l’occasion de faire partie d’un échange culturel entre Maurice et la Chine. Elle participe aussi à un événement en Espagne grâce à son enseignante, Ravita Salick Peetambur. Elle décroche un certificat et un diplôme en kathak à l’Indira Gandhi Centre for Indian Culture à Phoenix.

Ensuite, La jeune danseuse obtient une bourse pour compléter son degré à Bangalore en Inde. Elle est première de la cuvée (BA Hons Art History & Choreography). Elle enchaîne avec une maîtrise en danse à Pune, toujours en Inde. Pendant ces six ans passés en Inde, elle assiste aux ateliers animés par des danseurs de kathak de renom tels que Pandit Birju Maharaj, Kumudini Lakhia et kanaka Reli. Elle suit aussi une formation en Kalaripayattu, art martial originaire du Kerala.

De 4 à 50 ans

Après ses études, Rochana Desai Lukea-Gopaul rentre à Maurice avec le désir de partager sa passion et ses connaissances. En août 2009, Nrutya-Naad voit le jour. Elle va donc proposer des sessions de kathak à Quatre-Bornes, Rivière-Noire, La Gaulette, Providence, Mont-Ida et Montagne-Blanche. Huit ans après avoir travaillé comme « Supply Teacher » dans des collèges d’État, Rochana Desai Lukea-Gopaul se consacre aujourd’hui uniquement au kathak. Actuellement, des cours sont dispensés dans un centre à Glen-Park, Quatre-Bornes et Rivière-Noire et les élèves sont âgés de 4 à 50 ans.  

Maman d’une fille d’un an, elle se dit heureuse de bénéficier du soutien de son époux et de ses parents et beaux-parents. « J’ai eu l’occasion de participer à des plateformes internationales telles que le Sibu International Dance Festival en 2016 en Malaisie et Geet Mahotsav en 2017 à Delhi. Je souhaite maintenant que mes élèves puissent avoir l’occasion de démontrer leurs talents sur la scène internationale. » 


 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !