Interview

Robert Qiu (vice-président de l’Udemy) : «Les cours de formation en ligne peuvent aider les gens à améliorer leur vie»

Robert Qiu

Robert Qiu, vice-président de l’Udemy, une institution de formation de San Francisco, était à Maurice la semaine dernière. Lors de son passage, il a eu des sessions de travail avec des représentants de Business Mauritius et des responsables de formation. Entretien.

On connaît l’Udemy comme une des plus grandes pourvoyeuses de programmes de formation professionnelle en ligne au monde et qui est présente dans 192 pays. Parlez-nous de cette institution ?
Udemy a été fondée en 2010 par deux ressortissants turcs, Eren Bali et Oktay Caglar. Le premier, qui est un autodidacte, a fréquenté l’unique école primaire de son village qui ne comprenait qu’une seule classe et la seule  enseignante qui y travaillait  devait enseigner  en même temps les élèves des cinq grades. Bien qu’il fût doué pour les mathématiques et les sciences, Eren Bali savait qu’il ne pouvait progresser dans ses études dans pareilles conditions. Sa vie allait changer quand il reçoit un ordinateur de ses parents en cadeau.

Pour lui, ce n’était pas seulement une ouverture sur le monde à travers le Net, mais aussi la découverte des nouvelles méthodes d’apprentissage. C’est ainsi qu’il a étudié les mathématiques et les sciences. Des études qui ont culminé à une médaille d’or en mathématiques au niveau national en Turquie suivie d’une médaille d’argent au niveau international. Quelques années après, il fonde l’Udemy avec l’aide de son ami Oktay Caglar. Il voulait que l’éducation à travers l’Internet, soit accessible à tout le monde n’importe où et à n’importe quelle heure, que ce soit sur son téléphone portable ou sur son ordinateur, quel que soit son âge, son niveau d’éducation et à des prix très abordables. Il a ainsi démocratisé l’accès à la formation professionnelle. Permettez-moi ici de faire une parenthèse pour dire que l’Udemy signifie « Your academy »

Parlez-nous de ces cours de formation ?
Nous offrons une panoplie de cours (plus de 100 000) dont 70 % sont des  professional developing courses, parmi on trouve le design, le leadership, la productivité au travail et le marketing qui sont destinés tant aux entreprises privées qu’aux services gouvernementaux. Lors de notre séjour à Maurice, nous avons eu des sessions de travail avec des responsables du Civil Service College et de Business Mauritius.

Et les 30 % restants concernent principalement  des « personal development courses » comme la photographie et la vidéo, entre autres, et qui visent à améliorer la créativité et la performance individuelle au travail. Bref, nous avons des programmes de formation touchant tant les individus que les corporates. On a plus de 30 millions d’étudiants à travers le monde et plus de 45 000 instructeurs pour développer et délivrer ces formations. Je suis sûr que si une personne nous rend visite sur le Net, elle sortira avec un cours taillé à sa mesure.

Et qui sont assurés par des experts ?
Ces cours de formation sont prodigués par des experts dans leur domaine respectif. Nous avons la ferme conviction que ces cours de formation en ligne peuvent aider les gens à améliorer leur vie à travers une éducation continue. Pour nous, les meilleurs enseignants et étudiants ne se trouvent pas uniquement dans une salle de classe. D’ailleurs, Eren Bali l’a prouvé en étudiant sur le Net.

L’avenir de la formation est donc sur le Net….
C’est la seule façon de donner accès à toute personne qui veut recevoir une formation de qualité et ainsi démocratiser la formation. D’ailleurs, je peux vous dire que nous ajoutons 3000 nouveaux programmes de formation annuellement à notre panoplie de cours, tout en assurant que nos programmes soient continuellement mis à jour.

Udemy travaille avec plusieurs gouvernements, dont celui du Singapour à travers le Future Skills Programme où chaque Singapourien de plus de 25 ans bénéficie de 500 dollars singapouriens de formation. On travaille aussi avec le Civil Service College de plusieurs pays dont le Singapour, l’Australie et l’Inde, entre autres, pour former les fonctionnaires de ces pays. Nous avons eu une rencontre avec des responsables du  Civil Service College de Maurice et le secteur privé pour les aider à augmenter l’accès à une formation de qualité à leurs employés respectifs. Ils ont été très enthousiastes.