Live News

Risque de récession mondiale : le délicat sujet du taux d’intérêt à Maurice

Une récession mondiale pourrait impacter Maurice.

Le rapport qui s’intitule « Is a global recession imminent ? » publié récemment par la Banque mondiale soulève les risques d’une récession mondiale en 2023. Celle-ci pourrait être engendrée par la remontée simultanée des taux d’intérêt des Banques centrales. Maurice doit prendre les dispositions nécessaires. 

Se dirige-t-on vers une récession mondiale en 2023 ? La Banque mondiale a publié un rapport qui n’écarte pas cette possibilité. Dans un souci de combattre l’inflation, les Banques centrales ont revu les taux d’intérêt à la hausse. « Les banques centrales du monde entier ont augmenté les taux d’intérêt cette année avec un degré de synchronisation jamais vu au cours des cinq dernières décennies - une tendance qui devrait se poursuivre l’année prochaine, selon le rapport », souligne la Banque mondiale. 

Par conséquent, à Maurice où le taux directeur avait augmenté à 2,25 % lors du dernier Comité de politique monétaire, le pays pourrait également être pris dans l’étau. Le comité, rappelons-le, se réunit ce 28 septembre. Paul Baker, CEO de l’International Economics Consulting, fait comprendre que, même si les risques de récession sont moindres pour le pays, une crise mondiale pourrait affecter le tourisme, les exportations mauriciennes de même que l’investissement direct étranger (IDE).

Que faire ? Paul Baker souligne qu’en tant que petit pays qui n’a pas une grande influence sur la scène mondiale, Maurice devra suivre la tendance internationale s’agissant des taux d’intérêt pour éviter un impact négatif sur le taux de change. Cependant, Mubarak Sooltangos, consultant en affaires, est, pour sa part, catégorique : il ne faut absolument pas hausser le taux directeur à Maurice, car cela affectera les taux d’intérêts. La raison, selon lui, est que Maurice dispose d’une inflation importée. « Si le taux d’intérêt est par exemple augmenté par 2 %, la mensualité pour un ménage ayant contracté un prêt au logement de Rs 1,8 million passera de Rs 12 200 à Rs 14 600. Cela va réduire la demande des ménages et la consommation. La production des entreprises sera aussi affectée tout comme l’investissement. La hausse des taux d’intérêts est l’ennemie de la croissance », explique Mubarak Sooltangos. Ce qu’il faudrait, poursuit le consultant en affaires, c’est que le gouvernement diminue le coût de l’énergie, du diesel et de l’huile lourde. Cela permettrait aux entreprises de réduire leurs coûts de production et la différence sous forme de profitabilité pourra être utilisée pour investir. 

Quelques points du rapport 

  • Les investisseurs s’attendent à ce que les banques centrales portent les taux de politique monétaire mondiaux à près de 4 % jusqu’en 2023. 
  • L’économie mondiale connaît actuellement son plus fort ralentissement après une reprise post-récession depuis 1970.

Le trio faible inflation, stabilité monétaire et croissance

Pour parvenir à de faibles taux d’inflation, à la stabilité monétaire et à une croissance plus rapide, le président du Groupe de la Banque mondiale souligne que les décideurs politiques pourraient passer de la réduction de la consommation à la stimulation de la production. « Les politiques devraient chercher à générer des investissements supplémentaires et à améliorer la productivité et l’allocation du capital, qui sont essentielles pour la croissance et la réduction de la pauvreté », a indiqué David Malpass. 

Que préconise la Banque Mondiale aux banques centrales pour maîtriser l’inflation ? 

  • Les banques centrales doivent communiquer clairement leurs décisions politiques tout en préservant leur indépendance. Cela pourrait contribuer à ancrer les anticipations d’inflation et à réduire le degré de resserrement nécessaire. 
  • Les autorités budgétaires devront soigneusement calibrer le retrait des mesures de soutien budgétaire tout en veillant à la cohérence avec les objectifs de la politique monétaire. 
  • Les autres responsables de la politique économique devront se joindre à la lutte contre l’inflation, notamment en prenant des mesures énergiques pour stimuler l’offre mondiale.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !