Live News

Rise Up : une application gratuite sur smartphone lancée pour lutter contre le harcèlement scolaire à Maurice

Aadil Jhumka, un jeune entrepreneur de 28 ans a lancé, ce jeudi 23 mai 2019, une application pour smartphone qui permet de lutter contre les cas de harcèlement en milieu scolaire. Une application pour téléphones portables et autres tablettes que le jeune homme souhaite proposer gratuitement aux établissements secondaires intéressés.

Lors d'une conférence de presse ce jeudi, Aadil Jhumka a expliqué que la raison derrière l’élaboration de cette application accessible uniquement sur les smartphones Android est «une tentative de diminuer les cas d'harcèlements scolaires très présents au sein de la communauté collégienne du pays».

«Même si personnellement, je n’ai jamais été victime de harcèlement scolaire, j’ai été témoin de nombreux cas où certains en sont arrivés jusqu’à se donner la mort. Je voulais à ma façon dire Stop à cela», explique le jeune entrepreneur.

Cependant, même si cette application n’arrêtera pas le harcèlement en milieu éducatif selon lui, il est d’avis que cela peut donner la chance aux personnes introverties et ceux qui ne veulent pas s’attirer des ennuis à dénoncer les actes d’intimidations et les conflits ou bagarres dans leur collège.

«Mon collaborateur et moi avons inclus l’option de pouvoir informer en tout anonymat afin de ne pas dévoiler l’identité des dénonciateurs», précise Aadil Jhumka.

«L’application sera spécifique pour chaque établissement, par exemple quelqu’un peut uniquement signaler un cas ayant eu lieu dans son établissement. La personne peut même joindre des photos comme preuves», souligne le jeune entrepreneur.

Les informations communiquées se partageront via des systèmes cryptés

Pourquoi l’application est-elle spécifique à chaque établissement ? Les écoles concernées peuvent ainsi régler les différends en interne pour éviter la médiatisation et que les personnes impliquées soient prises à partie.

Les informations communiquées se partageront via des systèmes cryptés afin de protéger les données rapportées. «Même les développeurs n’auront pas accès aux données que cette application va fournir aux responsables des collèges».

Pour mettre en place ce système, il suffit simplement d’avoir un lien de téléchargement qu'Aadil Jhumka configure pour chaque établissement. «C’est aux responsables des établissements de partager un QR code avec les élèves qui pourront ensuite télécharger gratuitement l’application qui est très user friendly», concède-t-il également.

Avec cette nouvelle application, «on peut même y inclure des photos et des vidéos, puis sélectionner le collège dans lequel se trouve la personne et, enfin, cliquer sur soumettre et tous les détails seront envoyés au directeur du collège. Simple comme bonjour !», dit-il.

Si pour l’instant l'application mobile a seulement fait ses preuves lors d’un projet pilote mené avec trois collèges du privé, elle n’est pas encore officialisée dans le public.

Aadil Jhumka compte aussi prochainement ajouter de nouvelles fonctions à son application pionnière à Maurice en la matière. «Les utilisateurs pourront même contacter des ONG ou d’autres autorités si jamais s’ils ont besoin d’une aide psychologique», déclare fièrement Aadil Jhumka qui a visiblement pensé à tout…

Qui est Aadil Ally Jhumka ?

Agé de 28 ans, Aadil Ally Jhumka est un jeune entrepreneur diplômé en développement de logiciel. Il est le directeur de MAAAJ Enterprise et fondateur de MAAAJ Business Club et MAAAJ Business Magazine. Des sociétés qui, selon lui, aideront à révolutionner les secteurs des services. Il est très actif au niveau social. Il aime la nature et les animaux. Le jeune homme est aussi membre de plusieurs institutions et associations tant au niveau local qu'international.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income