People

Ridhwaan Rujee : un parqueteur qui ajoute de l’élégance au sol

Ridhwaan Rujee Le rêve de Ridhwaan Rujee est devenu réalité.

L’expression voler de ses propres ailes correspond souvent aux jeunes entrepreneurs qui se lancent dans un métier de prédilection. À l’instar de Ridhwaan Rujee, ils sont nombreux à avoir acquis suffisamment de connaissance, d’expériences et de confiance en soi pour devenir autonomes.

Libre et autonome. Rêve de Ridhwaan Rujee qui est devenu réalité. Ses nombreuses années de service auprès d’un contracteur lui a fait gagner, au fil du temps, les techniques nécessaires pour la pose de parquet. L’année dernière, le parqueteur a décidé de travailler à son compte. Ainsi, il s’est sacrifié pour investir dans les outils et le matériel approprié.

Désormais, Ridhwaan Rujee est seul à prendre la responsabilité de préparer, poser et entretenir des parquets. Après toutes ces années au service d’un contracteur, « je me suis dit que je devrais pouvoir lancer mon propre business. Avec l’aide de mon frère qui suit des cours pour devenir électricien, je peux offrir non seulement la pose de parquet mais également l’installation électrique d’une nouvelle maison ou encore la rénovation des chambres. »

Cet habitant de Grand-Bois explique que «  le parquet est un revêtement de sol constitué de lames en bois qui, une fois assemblées, forment des motifs géométriques, selon les goûts des clients. La pose de parquet demande de la technique et nécessite différents savoir-faire selon le type de matériau utilisé et la technique employée ». Ridhwaan travaille pour des particuliers aussi bien que pour des entreprises, bureaux voire copropriétés. L’isolation du sol d’un bâtiment ajoute au confort des occupants et à la décoration des lieux, précise-t-il. Pour bien faire ce métier, il insiste qu’« il faut de la rigueur, la précision, une certaine habileté et surtout être à l’écoute des attentes du client ».

Avant d’effectuer la pose, le parqueteur prépare les surfaces et vérifie le plancher. En cas de nécessité, il procède à l’égalisation du plancher pour assurer un nivellement parfait. Parfois, cela réclame un ragréage pour assurer un bon nivellement du sol avant de pouvoir travailler dans les meilleures conditions, dit-il. Puis, il place une sous-couche isolante en plastique entre le sol et les lames en bois.

« Les lames sont clipsées ou collées entre elles. À Maurice, les lames les plus prisées sont faites de panneaux de fibres à densité moyenne, plus connues comme le MFD », indique Ridhwaan Rujee. Bien qu’il circule par autobus pour se rendre chez ses clients, ce dernier compte des travaux d’installations à travers l’île, de Flacq à Bambous et d’Albion à Grand-Baie. Il n’y a pas de lieu particulier où la demande est plus élevée.

« Contrairement à certaines personnes qui pensent que le carrelage garde une maison plus fraîche et que le parquet garde la chaleur, le parquet n’a aucun problème avec la variation de température », précise-t-il. Et de souligner qu’« au contraire, le parquet ne chauffe pas en été. En hiver, il ne conserve pas le froid. Vous pouvez marcher pieds nus peu importe la saison ».

À Rs 10 le pied carré, l’artisan est disponible au 5864 6530 et 5705 1013, et sur sa page Facebook Ridhwaan Storm.